Mee-Naïdhy Faubert, une Guyanaise, incarne le rôle de la jeune Nala dans la comédie musicale Le Roi Lion

danse
61d1a57dd9177_mee-naidhy-faubert.jpg
Mee-Naïdhy Faubert ©Ghostographic
Depuis le 7 novembre 2021, des milliers de spectateurs peuvent admirer les performances de Mee-Naïdhy. Cette danseuse guyanaise de 10 ans a intégré la troupe de la célèbre comédie musicale Le Roi Lion.

C’est le rêve de nombreux danseurs, elle l’a fait. Depuis le mois de novembre 2021, jusqu’au mois de juillet 2022, la troupe du Roi Lion joue sur les planches du théâtre Mogador, à Paris. Parmi les danseurs et les musiciens, se trouvent une petite pépite guyanaise. Il s’agit de Mee-Naïdhy Faubert. Elle a 10 ans.

Si ce nom vous dit quelque chose, ce n’est pas seulement parce qu’il s’agit d’une étoile montante. C’est aussi parce que Mee-Naïdhy est issue d’une famille de danseurs reconnus sur la scène guyanaise. Elle hérite de la passion de son père, Yohan Faubert et de ses tantes Priscilla et Lory Faubert. Ils sont à l’origine de l'école familiale A Bon Dance.

Sur les parquets depuis ses deux ans

La danse, Mee-Naïdhy Faubert la côtoie depuis ses deux ans. Elle pratique d’abord des danses urbaines, puis académiques (Modern et Contemporain) ainsi que la danse classique et du modern jazz. "Ça s'est fait très naturellement", raconte Yohan Faubert. "J'aime tout dans la danse. Je ressens de la passion. Je suis toujours hyper contente quand je danse", rajoute la jeune artiste.

A l’âge de 5 ans, elle ajoute une corde à son arc et se lance dans la gymnastique rythmique. Elle rejoint ainsi à l’Association Amazonie Guyane de Gymnastique (AAGG). En 2019, elle quitte la Guyane pour l’Hexagone et s’installe à Strasbourg avec ses parents et sa petite sœur. Elle poursuit la gymnastique avec le club Strasbourg GRS et la danse en intégrant l’école de danse Daniela Gihr.

Une expérience inédite

En 2021, après avoir passé le cap des auditions, elle intègre la compagnie de danse du Roi Lion. Pour la suivre, toute sa famille déménage à Paris. "On devait rentrer en Guyane et on a changé tous nos projets quand on a eu la réponse définitive (en juin)", raconte le père de celle qui incarne désormais la jeune Nala.

Mee-Naïdhy commence l'école, puis le collège en suivant les apprentissage du Roi Lion aux prestigieux cours Florent. Elle y suit des cours de danse, de chant et de théâtre. Depuis le 7 novembre 2021, jour de la première prestation pour Le Roi Lion, elle devient la plus jeune artiste professionnel guyanaise du moment.

Je suis contente d’être dans la troupe du Roi Lion. Je suis avec des pro et je peux connaître plus de monde et évoluer auprès de professionnels. Je fais du chant, du théâtre et de la danse.

Mee-Naïdhy Faubert

Entre sa vie de collégienne et de danseuse, Mee-Naïdhy a un emploi du temps chargé. Sa passion la garde éveillée. Une journée typique débute par les cours à l'école où elle est inscrite : l'Académie Internationale de Danse (A.I.D). Ensuite, soit elle se rend en prestation pour Le Roi Lion, soit elle va à la gym. Le rôle de la jeune Nala étant joué par des enfants, leurs prestations sont encadrées par la commission des enfants du spectacle. Il y a donc 7 Nala et 7 Simba dans la troupe. Mee-Naïdhy ne peut être présente tous les soirs.

Tous les styles y passent

Aujourd'hui, elle pratique le hip-hop, la dancehall, l'afro, le contemporain, le classique, le modern Jazz, les claquettes et d'autres styles. S'il faut vraiment choisir "je préfère l'afro et la dancehall", confie Mee-Naïdhy. Elle poursuit également la gymnastique rythmique et le cerceau aérien.

Et la jeune artiste est bien partie pour aller plus loin encore, notamment dans les comédies musicales. Après une grande carrière de danseuse professionnelle à Los Angeles, la ville de ses rêves, elle se voit bien rentrer en Guyane. "Pour ouvrir mon école, quand j’aurai 40 ans ou 50 ans", conclut Mee-Naïdhy.