Météo : le nord de la Guyane placé en vigilance jaune pour fortes pluies et orages

météo
Dérèglement climatique
Ciel de Guyane ©Daniel Houalet
Après un épisode de vigilance orange pour fortes pluies et orages, Météo France a placé le nord de la Guyane sous vigilance jaune dans la matinée du 3 mai 2022. Des éclaircies sont attendues en fin d'après-midi. L'alerte jaune devrait donc être levée par la même occasion.

Météo France a placé la Guyane sous vigilance orange ce lundi 2 mai. Et pour cause, le nord du département a été touché par des fortes pluies et des orages dans la soirée. Néanmoins, ce mardi 3 mai, le ciel s’est éclaircit. L’alerte est donc passée de l’orange au jaune ce matin, toujours pour fortes pluies et orages.

Une amélioration des conditions météo attendue en fin l’après-midi

"A 10h, les averses s'éloignent de la côte et sont à peine plus fréquentes dans les terres entre l'Oyapock et Saül", indique Météo France. Et de poursuivre : "Le ciel commence à se dégager entre Sinnamary et Cayenne et les éclaircies font de belles apparitions surtout cet après-midi."

En effet, les prévisionnistes estiment qu’une amélioration des conditions météorologiques est attendue pour la fin de l’après-midi. La vigilance jaune pour orages et fortes pluies devrait donc être levée vers 17 heures ce mardi 03 mai.

La vigilance pour crues également en jaune pour une partie de la Guyane

Sur le Maroni c’est l’inverse. Les nuages sont encore nombreux "mais ils n'apportent pas de gouttes avant quelques heures", affirment les professionnels. D’ailleurs, l'état maximum de la vigilance pour crues de la Moyenne Vallée du Maroni est jaune. Il l’est également pour le Lawa aval et le Lawa amont.

La Basse vallée du Maroni est, elle, au vert. Le Maroni est en décrue sur l'ensemble du bassin, selon le Ministère de la Transition écologique. Seul le niveau du Lawa, qui était en baisse, stagne pour l’instant. Les quelques précipitations à venir ne devraient pas favoriser la montée des eaux.

Notez que la couleur jaune évoque un risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d'activités exposées et/ou saisonnières.