Mikaël Mancée choisit d'écrire à Rodolphe Alexandre pour annoncer sa candidature aux élections territoriales

politique
Hôtel territorial
Hôtel territorial
Mikaël Mancée se présente aux élections territoriales, qui doivent avoir lieu en mars prochain. L’ancien leader des mouvements sociaux de 2017 fait acte de sa candidature en écrivant à l’actuel président de la collectivité territoriale : Rodolphe Alexandre.
Mikaël Mancée se présente aux élections territoriales, qui doivent avoir lieu en mars prochain. L’ancien leader des mouvements sociaux de 2017 fait acte de sa candidature en écrivant à l’actuel président de la collectivité territoriale : Rodolphe Alexandre.
 

Une démarche surprenante

Michael Mancée
©FB Mika Mancée
D’abord la démarche est surprenante, un candidat à une élection majeure, en l’occurrence celle à la CTG informe le sortant, de fait Rodolphe Alexandre, de sa candidature à ce scrutin, cela n’arrive pas tous les jours et laisse perplexe. Il faut dire que Mikaël Mancée a l’art de surprendre son monde. En 2017, lors des mouvements sociaux, à l’instar d’autres leaders, il fustigeait la classe politique, trois ans plus tard il conduisait la liste du MGR Mouvement Guyane Renouveau aux municipales de Cayenne. « Un engagement avec enthousiasme car dit-il, il découvre de l’intérieur le fonctionnement de votre monde » en s’adressant à Rodolphe Alexandre.
 

Des dysfonctionnements

Dans ce monde de Rodolphe Alexandre, Mikaël Mancée dit voir surtout, à son sens, les dysfonctionnements politiques en matière de défense des intérêts du peuple guyanais. Selon lui, bon nombre d’élus locaux aux postes à responsabilité n’exploitent pas au maximum le potentiel des fonctions qu’ils occupent pour défendre les intérêts du peuple. « La gestion politique locale est la cause majeure martèle-t-il de la situation sociopolitique tendue et des multiples problèmes sociétaux de notre territoire. » directement à l’intention de Rodolphe Alexandre, il indique : « les intérêts et la vision du territoire que vous défendez et votre perception de la réalité du quotidien de la grande majorité des Guyanais ne sont pas ceux des Guyanais issus de mon monde ».


Vision divergente

De fait, Mikaël Mancée souhaite s’entretenir avec le président de la CTG sur cette vision divergente ? En effet le futur candidat souhaite s’entretenir avec Rodolphe Alexandre, et il étaye son argumentation pour justifier une telle rencontre. Je cite : « J’ai vu en quelques mois tout ce qui, de mon point de vue, gangrène notre société. C’est tout ce que je ne suis pas et que je refuse d’être. Je viens manifestement d’un monde que vous méconnaissez et j’ai à cœur de défendre les intérêts des miens, avec un M majuscule ». compte-tenu que « Rodolphe Alexandre est celui écrit-il qui gouverne l’organisation politique du territoire, qui dessine le développement, c’est pourquoi il aimerait échanger publiquement avec lui sur l’avenir de notre territoire ». Une annonce personnelle de Mikaël Mancée de sa candidature à la CTG adressée donc au président Alexandre, qu’il conclut en ces termes : « impatient de vous exposer ma Guyane ». 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live