publicité

"Migrants en Guyane" de Frédéric Piantoni : l'immigration en noir et blanc

"Migrants en Guyane" de Frédéric Piantoni rassemble une série de portraits d’immigrés. Des portraits d’abord présentés lors d’une exposition itinérante avant d’être rassemblés dans ce livre sorti chez Actes Sud avec l’aide du Musée des Cultures Guyanaises.

  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le
"Migrants en Guyane" de Frédéric Piantoni est un ouvrage qui rassemble une série de portraits d’immigrés. Les portraits ont d’abord été présentés lors d’une exposition itinérante avant d’être rassemblés dans un ouvrage. Ce livre est sorti chez Actes sud avec l’aide du Musée des Cultures Guyanaises.


Des migrations et des hommes


Frédéric Piantoni travaille depuis des années sur les migrations des peuples. Il a trouvé en Guyane, un terrain fertile. Ce géographe a sillonné notre territoire pour rencontrer des migrants : haïtiens, brésiliens, chinois, péruviens etc …  Il analyse les processus migratoires et fige la réalité en photographiant les personnes rencontrées dans son périple.
 

La terre promise

© DR
© DR

Les migrants ont une âme. Ce sont des hommes, des femmes, des enfants. Ils ont une histoire, un nom, une personnalité. Un jour, ils ont fait le choix de quitter leur pays natal pour atteindre la terre promise. Sauf que le rêve se transforme souvent en cauchemar. Une triste réalité que l’auteur a voulu montrer. En clair, il explique d’abord les tentatives de peuplement ainsi que les processus migratoires. Il analyse les flux financiers, les différentes filières et l’attrait de la Guyane repositionnée dans un contexte géopolitique et économique.
 

La Guyane terre de construction des peuples

© DR
© DR

Le géographe étudie les différentes phases de migrations en Guyane depuis le 18ème siècle. Certaines ont été voulues et planifiées. Les migrations contemporaines elles, sont provoquées par l’attrait d’une vie plus facile, d’un rêve d’Eldorado. L’auteur a réuni ses photographies par thématiques : genres, parcours, quartiers et frontières. Certaines photos sont en noir et blanc, d’autres en couleurs. Ce sont des instants choisis pris sur le vif, entièrement spontanés, et commentés.
© DR
© DR

Des portraits rassemblés dans une exposition présentée en Guyane mais aussi à Angoulême, Paris, au Surinam et au Brésil et dans le cadre de l’année des outre-mer français. Ce livre est sorti chez Actes Sud, avec la participation du Musée des cultures Guyanaises.
Retrouvez la version vidéo :
Migrants en Guyane de Frédéric Piantoni : l'immigration en noir et blanc







 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play