guyane
info locale

Le militaire suspecté d'avoir tué un garimpeiro est assigné à résidence à l'île Saint Joseph

justice
Tribunal
©J Helgoualch
Le militaire mis en examen la semaine dernière pour violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner d'un garimpeiro est sorti de prison. Il est désormais assigné à résidence à l’île Saint Joseph.
Le militaire mis en examen pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner est sorti de prison. Pour rappel, il est accusé d’avoir tué un garimpeiros, le 22 septembre dernier, lors d’une opération de lutte contre l’orpaillage clandestin sur le Haut Oyapock, dans la région de Camopi.
Ce 30 septembre, le juge des libertés et de la détention a statué sur son sort. Et finalement, alors que le parquet avait requis la détention provisoire, le JLD a pris une ordonnance de placement en résidence surveillée, avec bracelet électronique.
Le militaire était en poste à l’île Saint Joseph : c’est donc là qu’il sera assigné à résidence.
 
Publicité