Mission VV20 : Véga doit mettre sur orbite CERES, des satellites militaires d'observation

sciences
Presque 1 an après son premier échec commercial, Véga est de retour sur le pas de tir de Kourou
©Véga
Nouvelle mission pour le lanceur Véga. Le lanceur léger doit mettre sur orbite trois satellites CERES du ministère des Armées. Le tir est prévu le 16 novembre.

Ce sera le douzième lancement de l‘année : le lanceur léger Véga mettra sur orbite trois satellites d’observation CERES pour le ministère français des Armées depuis le port spatial européen de Kourou, le 16 novembre.

Satellites d'observation

Satellites Arianespace
©arianespace

CERES est composé de trois satellites volant en formation sur une orbite terrestre basse. Ces satellites, équipés de capteurs performants, ont la capacité de collecter des données depuis l’espace permettant de caractériser et localiser des émetteurs. Airbus Defence and Space est maître d’œuvre du segment spatial comprenant les trois satellites, en co-maîtrise d’œuvre avec Thales Défense Mission Système, responsable de la charge utile et du segment sol utilisateur. Le CNES assiste la DGA pour la maîtrise d’ouvrage, il fournit et opère le segment sol de contrôle des satellites.

Véga, le lanceur léger

vega

Réunissant 10 pays européens, le programme Vega a été développé sous la direction de l’ESA, avec l’Agence spatiale italienne (ASI) comme premier contributeur et Avio (Colleferro, Italie) comme maître d’œuvre du lanceur. Depuis son premier vol en 2012, Vega fait partie de la famille de lanceurs https://www.arianespace.com/vehicle/vega/opérés par Arianespace. C’est son troisième vol de l’année.

Depuis le début de son exploitation en 2012 par Arianespace, Vega a à ce jour placé sur orbite plus de 108 satellites en vol simple ou multiple. Ce prochain vol Vega marquera également le 300ème lancement de la famille de lanceurs d’Arianespace depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l'Europe. L'heure du décollage est prévue à 6h27 (Guyane)