guyane
info locale

Mois de la viande locale : des lycéens visitent des entreprises agro-alimentaires

agriculture
Mois de la viande locale : des lycéens visitent des entreprises agro-alimentaires
©M.Gritte
L’interprofession élevage et viande de Guyane organise le mois de la viande locale. Elle a organisé des visites dans des entreprises agro-alimentaires pour les jeunes des filières professionnelles du lycée hôtelier de Melkior-Garré. Une façon de se confronter aux réalités du monde économique.
Dans cette entreprise, on met en valeur les produits issus de l’élevage local avec une technique bien répandue en Amérique du sud, le boucanage. Cette méthode de conservation consiste à fumer la viande et le poisson pendant de longues heures.
Landry Ringuet,Terminale Bac pro hôtellerie restauration :

"Nous apprenons les différentes cuissons qui existent."

Une transformation faite à partir de canne à sucre, pains rassis et de charbon. C’est aussi un travail de concert avec les producteurs locaux, voilà 30 ans maintenant.
Stanley Ponet, Terminale Bac pro hôtellerie restauration :

""Quand on voyait nos mamies faire le boucanage, c'était bon, mais quand on voit que c'est une entreprise guyanaise qui le produit, ça fait plaisir."

Consommer local, une véritable volonté sur le territoire, une tendance contribuant de plus en plus au développement de l’emploi local. Chaque jour, les 8 employés de la coopérative avicole cunicole de Guyane s’affèrent au tri, calibrage et conditionnement des œufs. Des gestes bien rodées pour un bon suivi du produit. Au total 18 fermes livrent et alimentent le centre. Ce sont, 10 millions d’œufs conditionnés chaque année. Il est donc indispensable d’établir des règles de traçabilités, celles qui permettent de connaitre le parcours et la qualité des œufs.
Pascal Fricker, directeur de la CACG de Guyane :

"Les jeunes sont les futurs consommateurs, en plus ces jeunes là, vont se former à la cuisine, donc ils vont devoir valoriser les produits locaux." 

La formation aux métiers de l’agro-alimentaire est importante pour ces jeunes, elle est même déterminante pour assurer la pérennité et le rayonnement des filières animales guyanaises.
©M.Gritte



 
Publicité