publicité

Montagne d'or : pour le collectif Or de question, Macron "gagne du temps" en raison des européennes

Le collectif Or de question, opposé au projet de la Compagnie Montagne d'or (CMO), déclare que le président n'a pas changé de position sur ce dossier. Ce projet de mine d'or est porté par Norgold et Colombus Gold.

Emplacement du futur site Montagne d'or © FB
© FB Emplacement du futur site Montagne d'or
  • SL
  • Publié le , mis à jour le
"Si d'aventure Emmanuel Macron arrive à dire que la Montagne d'Or est abandonnée on aura gagné une bataille, mais pas la guerre" a déclaré le porte-parole du collectif Or de question, Michel Dubouillé, qui milite contre le projet minier aurifère, après avoir pris connaissance de la déclaration faite aujourd'hui par le président de la République.
 

Soutien de Yannick Jadot

"La grande difficulté, c'est la filière minière industrielle qu'il souhaite mettre en place. La Guyane n'est pas la poubelle de la France" a ajouté Michel Dubouillé, "pour l'instant le président gagne du temps parce qu'il y a les européennes. Il nous dit la même chose depuis la fin de l'année dernière". Michel Dubouillé est également secrétaire général de Guyane Ecologie, et soutient la liste du candidat Yannick Jadot (Europe Ecologie Les Verts) aux élections européennes.
Le collectif Or de question rappelle qu'il milite pour le refus de l'utilisation du cyanure dans les mines, et donc pour le refus du projet de Montagne d'or (porté par Norgold et Columbus Gold) ainsi que pour l'abandon définitif de la filière minière industrielle.
Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, avait souligné en avril sur BFMTV que le projet ne rentrait "pas dans nos standards environnementaux".

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play