publicité

Montsinéry : des chèvres sèment la discorde entre deux agriculteurs

C'est une histoire de chèvres égarées qui fait grand bruit  à Montsinery-Tonnegrande. Elle oppose Christian Prissaint, membre de la Chambre d’agriculture et Jean-Hubert François l’ancien président du syndicat des jeunes Agriculteurs.

  • VB/CT/CL
  • Publié le
Il ne pourrait s'agir que d'un simple fait divers : la disparition de trois chèvres à Montsinéry-Tonnégrande. Le propriétaire, Christian Prissaint les a retrouvé chez son voisin Jean-Hubert François (ancien président du syndicat des jeunes Agriculteurs). Ces deux hommes étaient co-listiers aux dernières élections à la chambre d'agriculture. Depuis les deux exploitants ne sont manifestement plus sur la même longueur d'onde.
 

Des coups de feu en l'air pour marquer son territoire

L’affaire prend des proportions quand Christian Prissaint tire quelques coups de feu en l’air alors qu’il vient de récupérer ses bêtes. Une habitude semble-t-il pour marquer sa présence sur son terrain.  Jean-Hubert François n’est pas présent sur les lieux au moment des faits mais ses ouvriers oui. Ils décrivent des tirs en direction de sa propriété. Jean-Hubert François prévient la gendarmerie qui débarque a grand renfort accompagnée de la police municipale de Montsinery-Tonnegrande. Christian Prissaint écope d’une garde a vue pour s’expliquer. L’affaire sera finalement classée sans suite.


Un climat tendu dans un contexte pré-électoral

Ces faits font penser à ne montée de tension liée au contexte politique. En effet les élections à la Chambre d’agriculture vont se dérouler en janvier prochain. Pour calmer la situation, le maire de Montsinéry-Tonnégrande, Patrick Lecante a envoyé aux différents agriculteurs de la zone un message où il demande le retour au « bien vivre ensemble qui caractérise le territoire rural et agricole de sa commune". Le 1er magistrat a rappelé que la colère est mauvaise conseillère et s'est dit prêt à intervenir pour toute conciliation dans le cadre de la loi.
Christian Prissaint n’a pas souhaité s’exprimer davantage sur cet épisode tout comme Jean-Hubert François qui n’a pas caché ses ambitions dans la perspective des élections à la Chambre.
Une chose est sûre, s’ils ont, tous deux, été élus sur la liste d’Albert Siong, l'actuel président de la chambre d'Agriculture, ces deux voisins ne seront pas sur la même liste. Les positions sont arrêtées.

 


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play