publicité

Le maire de Montsinéry-Tonnégrande claque la porte du Parc Naturel Régional de Guyane

Montsinéry-Tonnégrande claque la porte du Parc Naturel Régional de Guyane. Une décision de retrait du PNRG prise mercredi dernier en conseil municipal, sous l’impulsion du maire. Patrick Lecante ne voit plus l’intérêt d’adhérer à une structure qui ne rapporte rien à sa commune.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Charly Torres/CL
  • Publié le , mis à jour le
C'est une décision murement réfléchie selon Patrick Lecante dont la commune est membre associé du PNRG depuis sept ans maintenant. Des années de cotisations à 10 000 euros par an, sans véritable retour sur investissement estime le maire. Aucun aménagement sur sa commune, rien en faveur de l’écocitoyenneté : 10 000 euros par an, autant dit-il, placer cette enveloppe sur une ligne budgétaire utile. Selon Patrick Lecante, d’autres communes devraient bientôt lui emboiter le pas pour les mêmes raisons. 

La déclaration de de Patrick Lecante, maire de Montsinéry-Tonnégrande

Hélène Sirder, présidente du Parc Naturel Régional, qualifie cela, "de mouvement d’humeur en période électorale".
Le Parc Naturel Régional de la Guyane (PNRG) a été créé en 2001. Il rassemble des communes de la bande littorale sur une surface de plus de 9 mille km². Le PNRG est aussi gestionnaire de la Réserve Naturelle de l’Amana et de la Réserve Naturelle de Kaw-Roura.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play