[Municipales 2020] : Quel est le soutien apporté par les partis aux candidats?

élections cayenne
Carte d'électeur
©J.Babel
L’affaiblissement de nombreux partis, une tendance nationale, mais aussi locale. En Guyane, la plupart des listes sont « sans étiquette ». Malgré tout, les formations politiques tentent de peser sur le scrutin, avec des militants sur certaines listes, parfois en tête de liste. 
 
Au siège du Parti Socialiste Guyanais, on est loin des heures glorieuses du passé. Le PSG dit être en renouvellement. Pas de listes du parti aux municipales, mais six listes d’ouverture conduites par des militants :
  • Georges Elfort à Saint Georges
  • Roland Léandre à Matoury
  • Naël Lama à Rémire-Montjoly
  • Thierry Louis à Macouria
  • André Andrey à Sinnamary
  • Wender Karam à Saint- Laurent
En dehors de ces listes, un seul soutien apporté à Marie-Laure Phinéra-Horth à Cayenne des discussions ont été menées avec près d’une dizaine d’autres listes sans résultat.
- Walwari s’engage surtout à Kourou, avec l’ancien maire Jean-Etienne Antoinette, tête de liste du mouvementau-delà, quelques soutiens sont affichés
- Le MDES s’engage seulement à Matoury où Jean-Victor Castor, secrétaire général adjoint est tête de liste, allié avec Guyane Ecologie. Des militants figurent sur des listes dans trois autres communes, en leur nom propre. Mais pas d’engagement à Cayenne et Saint Laurent explique Fabien Canavy, le sécrétaire général du parti.


Guyane Rassemblement présent d'est en ouest

 - Guyane Rassemblement, le parti de Rodolphe Alexandre, soutient 14 listes dont sept candidats membres de sa majorité à la CTG, qui sont têtes de liste. Pierre Désert à Régina, Jean-Claude Labrador à Roura, Claude Plenet à Rémire-Montjoly, François Ringuet à Kourou, Céline Régis à Iracoubo, Hervé Robineau à Awala-Yalimapo, et Lénaick Adam à Saint-Laurent.
Sur le Maroni, les soutiens vont à quatre maires sortants : l’ex PSG Paul Dolianki à Apatou, Paul Martin à Grand Santi, Jules Deie à Papaichton, et Serge Anelli à Maripasoula.
Guyane Rassemblement appuie aussi le PSG Georges Elfort à Saint-Georges, Joseph Chanel à Camopi et Véronique Jacaria à Saint-Elie.
Cinq candidats soutenus par Guyane Rassemblement ont aussi reçu le soutien de la République en Marche, le parti du président Macron : François Ringuet, à Kourou, Lenaïck Adam, à Saint-Laurent, Serge Anelli, à Maripasoula, Paul Dolianki, à Apatou, et Paul Martin à Grand Santi. Serge Smock, le maire candidat de Matoury est aussi soutenu par la République en Marche.
- Le Rassemblement National présente une liste RN à Iracoubo, avec à sa tête Serge Bourgeois. Le RN dit aussi soutenir la liste de Bruno Pépin à Saint Georges confirme Jérôme Harbour. Mais Bruno Pépin, tête de liste à St Georges, dément catégoriquement avoir accepté le soutien du Rassemblement National, il dit présenter une liste d’ouverture, sans lien avec le RN.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live