Municipales : tensions à Papaïchton après la radiation de 250 électeurs

élections
Elections municipales
Urne municipale ©DR
Près de 250 électeurs inscrits radiés des listes électorales de Papaïchton à quelques semaines des élections municipales d'octobre. Des radiations qui ont déclenché la colère des adversaires du maire sortant Jules Déie. Des manifestations de protestation sont prévues dans le bourg de Papaïchton.
 
Près de 250 électeurs inscrits ont été radiés des listes électorales en vue des élections municipales des 18 et 25  octobre prochain. C'est l’une des raisons principales, des manifestations prévues ce matin dans le bourg de Papaïchton.
Richard Lobi et Claude Djani, 2ème et 3ème candidats du premier tour des élections municipales du 15 mars dernier, ont fait alliance. Ils font d’ores et déjà entendre leurs voix dans leurs rues. Les deux hommes organisent une manifestation devant la mairie et les bâtiments publics de Papaïchton. Ils demandent des comptes à Jules Déie, le maire sortant.

"Nous considérons que ce n'est pas normal de si nombreuses radiations en quelques semaines. Nous entendons tout faire pour que la situation soit rétablie. Il s'agit là de manipulation électoraliste".

Richard Lobi candidat à la mairie de Papaïchton

Une affaire qui est loin d'être réglée. Reste à vérifier la régularité des 250 radiations entreprises depuis les élections municipales de mars dernier. Au premier tour, Jules Déie avait obtenu 41,47% des voix, suivi de près par Richard Lobi avec 37,5% des suffrages et enfin de Claude Djani qui lui s'était invité au 2e tour avec 16,59 des votes. Un scrutin où, chaque voix compte. 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live