Nature Rights - Les Savoirs de la Forêt : un réseau guyanais primé par "la Fondation La France s'engage" présidée par François Hollande

environnement
Ciel de case
©Les Savoirs de la forêt
Le 8 novembre, le réseau Nature Rights était sélectionné par "la Fondation La France s'engage" présidée par François Hollande. Une belle récompense pour les associations de Guyane qui en font partie. Leur objectif est de préserver les savoirs-faire traditionnels afin d'en perpétuer la mémoire.
Lucinda et Samuel
Lucinda et Samuel Gunther habitants de Bellevue

Lucinda et Samuel depuis 6 ans, ont découvert les vertus de l’agroécologie grâce au réseau les Savoirs de la Forêt. Ils vivent à Bellevue et cultivent un abattis traditionnel. Depuis, leur perception de l’agriculture a changé. Ils travaillent la terre en respectant la nature.

Lucinda agricultrice
Lucinda agricultrice

 Auparavant tout ce qu’on avait, même la paille sèche on la jetait mais maintenant on garde tout. Nous avons compris qu’il ne fallait pas couper les arbres par exemple. Même les plumes de poules nous les recyclons. On veut inciter la jeunesse à respecter notre terre nourricière.

Lucinda

 

Des porteurs de projets locaux

Réseau des Savoirs de la Forêt : Formation Agroforesterie au village de Bellevue
Réseau des Savoirs de la Forêt : Formation Agroforesterie au village de Bellevue

Lucinda et Samuel ont intégré le réseau des Savoirs de la Forêt. Cette association a pour ambition de valoriser les savoirs-faire traditionnels des peuples de la forêt. Ce programme s’appuie sur des porteurs de projets locaux pour accompagner, valoriser et développer des initiatives culturelles et agro-écologiques « dans une perspective d'autonomisation et de renforcement, de valorisation des identités culturelles et de transmission de savoirs traditionnels ». Le but est de sensibiliser à la diversité culturelle, à la valeur immatérielle des savoirs traditionnels afin de garantir leur préservation.

Massiri Aimé Gueye coordinateur "Réseau des Savoirs de la Forêt"
au centre : Massiri Aimé Gueye coordinateur "Réseau des Savoirs de la Forêt"

Le réseau Savoirs de la Forêt est né en 2017 d'une initiative de association Nature Rights basée dans l'hexagone depuis 2009. Nous avons recensé les savoirs-faire traditionnels des différentes communautés de Guyane. De ces échanges est née l’envie de constituer un regroupement qui puisse mettre en lumière les composantes de la multiculturalité guyanaise et en même temps proposer des alternatives concrètes de développement qui placent le patrimoine au centre des enjeux. Progressivement s’est constitué un comité de pilotage en 2019 et en mars 2020 ce comité de pilotage s’est transformé en association loi 1901 avec un conseil d’administration constitué d’associations partenaires. C’est une dynamique d’accompagnement, qui vient en soutien des savoirs-faire traditionnels. Nous avons une logique de mise en lien des initiatives pour favoriser les échanges entre les communautés afin de valoriser les ressources naturelles de la Guyane. 

Massiri Aimé Gueye Coordinateur du réseau Les Savoirs de la Forêt

 

Des projets concrets, utiles 

Richard Fjeke, agriculteur et membre du RSF au village de Terre-Rouge
Richard Fjeke, agriculteur et membre du RSF au village de Terre-Rouge ©Les Savoirs de la Forêt

Les projets sont multiples, l’agriculture mais aussi la valorisation de l’artisanat avec par exemple, la création d’un label destiné à protéger les artisans Wayana ou la construction d'un centre de transmission Palikur - Parikwene, ou encore l’ouverture d’une boutique dédiée à l’artisanat amérindien. Les initiatives sont nombreuses sur le territoire guyanais : développement d’activités agricoles et artisanales au sein des communautés traditionnelles, accompagnement de projets d’agriculture, chantier d’insertion en lien avec la préservation de la forêt...

 

Des projets primés

Cérémonie Fondation La France qui gagne
Cérémonie Fondation La France s'engage ©Fondation La France s'engage

Début novembre, Nature Rights et le Réseau des Savoirs de la Forêt étaient sélectionnés par la Fondation La France s'engage présidée par François Hollande. Créée en 2017, la Fondation La France s’engage soutient l'innovation sociale et solidaire. Ce concours organisé chaque année, recherche et accompagne les projets les plus innovants : éducation, insertion, écologie, santé, etc. Une fois labellisés, les projets sont accélérés par la Fondation qui leur offre, au-delà d’un financement, un accompagnement de trois ans. Nature Rights, est donc un vaste réseau auquel appartient le programme des Savoirs de la Forêt. 

Remise de prix à Nature Rights
Massiri Aimé Gheye deuxième à gauche ©La Fondation la France s'engage

C’est l’ensemble du projet que nous avons déposé et qui a été sélectionné. Des projets avec les associations Gadepam, Inionoli, pam, Panakun, Koipeewako, Nono’l Dupo Wa. Des porteurs de projets qui œuvrent pour la préservation des savoirs traditionnels. La somme attribuée par la fondation va servir à organiser des actions sur le terrain et des sessions d’échanges et de rencontres sur les thématiques agricoles, artisanales, ou encore de préservation de la biodiversité. C’est une subvention qui sera versée pour trois ans. La fondation nous accompagne également. Nous sommes déjà en phase de diagnostic, état des lieux. Nous attendons les préconisations sur les forces et les faiblesses. Nous aurons également des experts qui nous aideront à élaborer des stratégies pour aller plus loin en terme de développement durable.

 

Réconcilier l'Homme et la Nature

Réseau des Savoirs et de la Forêt

Une belle récompense pour le réseau local Les Savoirs de la Forêt qui œuvre dans l’ombre afin de réconcilier l’Homme et la Nature et préserver ainsi durablement notre environnement.