publicité

Un nouveau permis minier délivré à une société aurifère sur le territoire de Régina

L’information est parue au Journal Officiel du 3 août dernier : un nouveau permis de recherches de mine d’or a été délivré par arrêté du ministre de l’Economie et des Finances en date du 31 juillet 2019. L’exploration doit se dérouler dans l’est du territoire Guyanais.

Une mine d'or en Guyane © Franck Leconte
© Franck Leconte Une mine d'or en Guyane
  • Patrick Clarke/MCT
  • Publié le
Un nouveau permis de recherches de mine d’or a été délivré sur la Guyane par arrêté du ministre de l’Economie et des Finances en date du 31 juillet 2019. L’exploration doit se dérouler dans l’est du territoire. Près de 50 km2, 49,8 précisément, soit quelque cinq mille hectares, situés à cheval entre les communes de Régina et Ouanary pour mener des recherches aurifères. En effet ce permis exclusif accordé à la société Sands Ressources, basée à Macouria, doit lui permettre d’explorer aussi bien l’or que des substances connexes telles que le cuivre, l’argent,  le molybdène, le platine ou encore du diamant.
 

Un permis d'une durée de vie de cinq ans 

Le permis « Ratamina 2 » a une durée de vie de cinq ans, compte-tenu d’un engagement financier de 150 000 euros de la compagnie minière. L’arrêté intégral peut être consulté dans les bureaux de la DEAL à Cayenne mais aussi à Paris-La Défense à la Direction de l’eau et de la biodiversité, sous-direction de la protection et de la gestion de l’eau, des ressources minérales et des écosystèmes aquatiques.
Pour le collectif « Or de question » le gouvernement continu d’organiser la grande braderie de la forêt amazonienne, "tout doit disparaître" regrette et fustige le collectif.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play