Nouvelle vague de contaminations à la Covid 19 : retour du couvre-feu dans 6 communes de Guyane

coronavirus
CIC 6 janvier 2022
©Nikerson Perdius
Le répit aura finalement été de courte durée : les Guyanais devront à nouveau organiser leur quotidien en fonction d’un couvre-feu. Décision du préfet ce jeudi 6 janvier 2021 à l’issue de la dernière Cellule Interministérielle de Crise pour tenter de ralentir la propagation du virus.

C’est une contrainte à laquelle la Guyane ne pouvait pas échapper compte tenu de la situation sanitaire actuelle, à savoir la croissance exponentielle du nombre de contaminations à la Covid 19 sur le territoire : le couvre-feu sera donc bel et bien réinstauré mais uniquement pour l’instant à Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou et Saint-Laurent du Maroni.
Il entrera en vigueur dans ces 6 communes à partir de ce vendredi 7 janvier 2022 de 20h30 à 5h en semaine et durant les week-ends.

CIC 6 janvier 2022
©Préfecture de Guyane


Une dérogation jusqu’à 22h30 a toutefois été accordée aux professionnels de la restauration, du tourisme, des loisirs, du sport et de la culture tels que les salles de cinéma, théâtres, musées et bibliothèques. Toutes ces activités restant soumises à la présentation du pass sanitaire.  
Ces mesures ont été annoncées ce jeudi 6 janvier 2022 à l’issue de la Cellule Interministérielle de Crise. Une réunion qui s’est tenue en présence notamment de représentants de l’association des maires de Guyane et du monde socioprofessionnel.

Carnaval oui…mais de petite envergure  

Par ailleurs, le préfet Thierry Queffelec a consenti, à quelques jours du lancement des festivités carnavalesques, à la tenue des bals paré-masqué les samedis dans 2 établissements : chez Nana et Polina avec une jauge fixée à 1400 personnes et pour chacune d’entre elle, l’obligation de présenter le pass sanitaire. Il n’y aura pas de soirées Tololo.
Côté parades dans les rues, seules sont autorisées celle de Cayenne et de Saint-Laurent jusqu'au 16 janvier prochain, de 15h à 18h en revanche, les habitués des vidés seront déçus. Ces grands rassemblements populaires matinaux sont purement et simplement interdits.
Un arrêté spécifique sera pris en ce sens.

Thierry Queffelec sera l'invité du journal de 19h30 ce jeudi 6 janvier 2022.