Noyade au Rorota, le corps de la victime retrouvé

faits divers remire-montjoly
Noyade dans le lac du Rorota.
©Pierre Tréfoux
L e corps du jeune homme de 27 ans porté disparu ce mercredi dans le lac du Rorota dans la commune de Rémire-Montjoly vient d'être retrouvé.
Noyade dans le lac du Rorota.
©Frédéric Larzabal

Grosse émotion parmi la quarantaine de personnes présentes au Lac du Rorota depuis ce matin. A midi et demi aujourd'hui, le corps sans vie de la victime vient d'être repêché.

L'homme de vingt sept ans signalé disparu hier mercredi à 18 heures faisait partie d'un groupe qui se baignait dans le lac du Rorota dans la commune de Rémire-Montjoly. Il a plongé et n'est jamais remonté selon les témoins qui ont appelé les secours. Gendarmes, pompiers et sauveteurs aquatiques ont été dépêchés sur les lieux. Les sauveteurs aquatiques ont effectué des recherches qu'ils ont dû abandonner à 19h30 à cause de la nuit. Des manoeuvres limitées puisque ces sauveteurs ne sont pas des plongeurs et ne sont pas équipés de matériel de plongée.

Depuis sept heures ce jeudi matin, proches et parents de la victime sont sur le site et attendent les secours qui n'arrivent pas

Noyade dans le lac du Rorota.
©Frédéric Larzabal

Les sauveteurs aquatiques qui s'étaient engagés hier à revenir dès sept heures ce jeudi matin n'étaient pas là alors que la famille et les proches de la victime eux, étaient sur les lieux et attendaient dans le calme et l'anxiété. 

Noyade dans le lac du Rorota.
©Frédéric Larzabal

A onze heures et demi, deux sauveteurs aquatiques sont arrivés en précisant qu'ils attendaient le plongeur démineur basé à Kourou. Ils ont quand même commencé sans lui et ont été rejoints par un troisième collègue. Le plongeur démineur était encore en chemin quand les sauveteurs aquatiques ont retrouvé le corps.  

Noyade dans le lac du Rorota.
©Pierre Tréfoux

Les scellés apposés par la gendarmerie autour du lac rappellent que le lieu est interdit à la baignade.

Noyade dans le lac du Rorota.
©Frédéric Larzabal

Un autre jeune homme porté disparu à Mana

Dans l'ouest, à Mana, un jeune homme de 18 ans est porté disparu depuis 18 heures hier. Il se serait noyé à la crique Saint-Anne, un affluent de l’Acarouany au niveau de la RN1 sur le territoire de Mana. Ce sont les pompiers de Saint-Laurent du Maroni qui sont intervenus. Ils ont déployé leurs moyens nautiques mais là encore, les recherches ont du être interrompues à la tombée de la nuit. Elles ont été reprises ce matin par la gendarmerie.

On le sait, les lieux de baignade présentent tous des risques. En ce début de vacances, la prudence y est donc fortement recommandée.