Oiapoque : un homme poignarde sa femme enceinte de 3 mois  

monde
Commissariat Oiapoque
  © Photo: Police civile d’Oiapoque
Une scène de ménage qui vire au cauchemar. Un homme a blessé sa femme enceinte d’un coup de couteau, samedi 16 février dans le bourg d’Oiapoque. Le soir même il a été interpellé et incarcéré. La jeune femme est toujours à l’hôpital, son état de santé reste préoccupant.
 
Une scène de ménage qui vire au cauchemar. Un homme a blessé sa femme enceinte d’un coup de couteau, samedi matin dans le bourg d’Oiapoque. Le soir même il a été interpellé et incarcéré. La jeune femme est toujours à l’hôpital. Son état de santé reste préoccupant.


Drame de la violence conjugale

Quelle raison a poussé un homme de 34 ans à poignarder sa jeune épouse, enceinte de 3 mois ? Une question sur toutes les lèvres des habitants d’Oiapoque encore sous le choc de ce drame de la violence conjugal.
A l’aube, au moment du petit déjeuner, une conversation entre les époux a dégénéré. Le mari a saisi un couteau et poignardé son épouse. Il s’est enfui ensuite de la maison.
La victime, dans un état critique et a été opérée de toute urgence. Selon les médecins, le bébé n'a pas été touché par le coup de poignard. Mais si pour l’instant l’état de santé de la mère est stable, le pronostic vital reste engagé.


Une peine d'emprisonnement
plus sévère

Des perquisitions ont été effectuées toute la journée dans le voisinage du domicile conjugal et le mari a finalement été arrêté. L’homme a été conduit au centre intégré pour les opérations de sécurité publique (Ciosp) dans la ville. Il devra répondre d'une tentative de meurtre avec la qualification aggravante de féminicide.
Au Brésil, depuis le début de l’année, chaque jour, quatre femmes décèdent sous les coups de leurs proches. En 2015, le pays a adopté une loi prévoyant des peines d’emprisonnement plus sévères pour les meurtres de femmes, pouvant aller jusqu’à 30 ans d’incarcération.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live