Opération Chasseur : 55,8 kg de viande de bois saisis à Vila Brasil par les autorités françaises et brésiliennes

faits divers
Policiers Parc
©Parc amazonien

55.8 kg de viande de bois… c’est le bilan de l’opération Chasseur. Une opération de la Police fédérale et l’armée brésiliennes en partenariat avec le Parc amazonien de Guyane et le Centre de Coopération Policière. Une première.

55.8 kg de viande de bois… c’est le bilan de l’opération Chasseur. Une opération de la Police fédérale et l’armée brésiliennes en partenariat avec le Parc amazonien de Guyane et le Centre de Coopération Policière. Une première.

Une opération conjointe

C’est la première fois qu’une telle opération a lieu. Inédite, car les services français et brésiliens ont travaillé de concert : la Police fédérale et l’armée brésiliennes en partenariat avec le Parc amazonien de Guyane et le Centre de Coopération Policière. Ils ont pu saisir 55, 8 kg de viande de bois provenant de 15 animaux illégalement abattus et commercialisés à Vila Brasil, village brésilien situé en face de Camopi sur le territoire brésilien.

18 mois à 3 ans de prison 

Vila brasil
Vila Brasil ©Parc amazonien


L’information a été donnée par les hommes du Parc Amazonien qui avait lors de ses missions, pu relever que de la viande de bois chassée sur des zones protégées à Camopi était vendue à Vila Brasil. Le mardi 9 mars une opération s’est montée. Des contrôles ont été effectués dans les commerces. « Un flagrant délit a été constaté au regard de la loi brésilienne n° 9.605 du 12 février 1998 concernant les infractions environnementales » poursuit le communiqué « Un homme a été intercepté avec 56 kg de viande de bois illégalement abattue et commercialisée. Il a dû payer immédiatement une caution et une procédure a été ouverte à son encontre : Il encourt une peine aggravée allant de 18 mois à 3 ans de prison ».