publicité

Opération d'information sur la sexualité dans les centres de protection maternelle et infantile de Guyane

Contraception, interruption volontaire de grossesse, IST, mais aussi violences et respect de l’autre. Les centres de protection maternelle et infantile de Guyane ont ouvert leurs portes au public aujourd’hui. L’occasion de poser toutes les questions, sans tabou.

Journée portes ouvertes à la PMI de Cayenne © MCT
© MCT Journée portes ouvertes à la PMI de Cayenne
  • guyane 1ère
  • Publié le

La sexualité épanouie et sans risques


Les centres de protection maternelle et infantiles ouvraient  leurs portes ce 27 novembre au public. De nombreux scolaires ont pu visiter ces structures. L’une des plus visitées a été la PMI de la rue Docteur Barrat à Cayenne. Une journée portes ouvertes sur le thème de la sexualité « épanouie et sans risque ». Les centres de protection maternelle et infantile de Guyane souhaitent que leur message touche tous les publics, y compris les scolaires. L’objectif est de véhiculer une information à dimension médicale mais aussi sociale précise Vanessa Gabriel, infirmière au centre de protection maternelle et infantile Barrat à Cayenne:

 

« A l’heure actuelle, on observe beaucoup, par rapport aux personnes qu’il y a une perte de  la notion de respect .il y a de plus en plus souvent l’exposition de l’intimité via les réseaux sociaux. Nos visiteurs évoquent beaucoup des menaces, des oppressions voir du chantage dans la relation amoureuse » 


Parler sans tabou


Les notions de menace et d’agression sont exposées à ces adolescents, de façon informelle. Plusieurs ateliers étaient organisés, notamment sur les moyens de contraceptions et les infections sexuellement transmissibles.
Au fil des échanges, même les plus timides ont pris la parole. Un exercice efficace lorsqu’il s’agit de lutter contre certaines idées reçues.
Ainsi, des adolescentes interrogent encore souvent les infirmières pour savoir si la pilule rend stérile souligne Marthe Noirot, infirmière (centre de protection maternelle et infantile Barrat à Cayenne) :

« C’est une question qui est souvent posée .Des jeunes filles viennent nous voir pour nous dire que leur mère leur a dit que la pilule rendait stérile. Notre rôle est de rectifier et de donner la bonne information »


Une opération portes ouvertes, pour accueillir  et sensibiliser tous les publics. Les centres de PMI sont ouverts à tous. Ils permettent d’échanger librement et directement avec le personnel médical.

Le reportage de Guyane 1ère


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play