publicité

Orpaillage clandestin : forte hausse des saisies en 2018

Le dispositif Harpie a été réorganisé l’an dernier, comme promis par le Président de la République : plus d’actions concertées inter-administrations, et renfort d’une compagnie au 9ème Rima. Les saisies auraient augmenté de 81 % par rapport à 2017. La préfecture fait le bilan. 

  • Laurent Marot/MCT
  • Publié le
Le dispositif Harpie a été réorganisé l’an dernier, comme promis par le président de la République : plus d’actions concertées inter-administrations, renfort d’une compagnie au 9ème Rima, basée à Maripasoula. Les saisies ont augmenté de 81 % par rapport à 2017, selon la préfecture. Un bilan incomplet, souligne le WWF (Fonds Mondial pour la Nature).


Dispositif Harpie renforcé

La 4ème compagnie du 9ème RIMA a été déployée pendant 8 mois à Maripasoula l’an dernier, des douaniers ont aussi renforcé le dispositif. Résultat : plus de présence sur le terrain, selon la préfecture, plus de matériel saisi chez les garimpeiros…de 14 millions d’euros en 2017 à 26 millions l’an dernier, en clair une hausse de 81%.
Plus de 500 groupes électrogènes, 205 armes, 110 quads et 12 kilos d’o seront revendus pour renforcer les moyens Harpie.
Patrice Faure, préfet de Guyane satisfait :

« Les services de l'Etat vont nous céder l'or. Cela va nous permettre de compléter sur le terrain cette lutte contre l’orpaillage illégal »

 

Le WWF s'interroge

12 kilos d’or saisis l’an dernier, une infime partie des quantités extraites par les garimpeiros. Faute d’or, les autorités s’en prennent au reste. 765 sites illégaux détruits en 2018. Mais dans le dossier de presse de la préfecture, rien sur le nombre de sites clandestins actifs…Au grand étonnement du WWF, le Fonds Mondial pour la Nature…
Laurent Kelle responsable du WWF Guyane explique :

« Pour mémoire en juillet 2018, on était dans les 346 chantiers actifs. C'est énorme.On voudrait savoir où on en est aujourdhui. On ne trouve pas cette information dans le rapport »


Le WWF s’étonne aussi de l’absence de bilan des dégâts de l’activité illégale sur l’environnement…Pas de bilan non plus sur le volet diplomatique…
Selon la préfecture, une conférence de presse devrait revenir prochainement sur le sujet avec l’ensemble des acteurs engagés dans le dispositif Harpie.
Bilan du dispositif Harpie


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play