Municipales 2020 : la population d'Apatou réagit à l'annulation de l'élection du mois de Mars

élections apatou
Les apatoutiens divisés sur l'annulation de l'élection de mars
Les habitants d'Apatou divisés ©Guyane la 1ère
La décision du tribunal administratif concernant le recours en annulation du scrutin des élections municipales d’Apatou est tombé. Il a été annulé car 16 électeurs n’habitant pas la commune étaient inscris sur les listes. Quels sont les réactions des habitants de la commune et des candidats?


 
L’annonce de l’annulation des dernières élections divise dans le bourg d’Apatou. Mais en place depuis 2008, le maire Paul Dolianki peut compter sur de nombreux soutiens dans le bourg.

Je n'ai rien à dire,. Le maire est là , il est bon

Un habitant

Cette autre habitante qui déclare

Moi sans mentir... je suis de la partie de Paul Dolianki et je le serai toujours parce que c'est quelqu'un de bien


Alors que pour d’autres, le maire doit laisser sa place :

Cela serait bien si l'on changeait de maire

 

Délivrance d'attestations de résidences douteuses

Ce sont des attestations de résidence délivrées par le maire qui ont été contestées par le tribunal administratif. Une pratique courante dans le bourg.
Moïse Edwin candidat opposé au maire sortant l'affirme :

Nous allons demander une révision complète de la liste d'Apatou car sur cette liste il y a des adresses bourg d'Apatou et village Maïman, c'est inacceptable... c'est de là que vient la fraude...


Les deux candidats opposés au maire sortant réfléchissent à une stratégie pour les futures élections affirme Romaric Baya :
 

S'il faut pour gagner ces élections qu'il y ait une alliance, on le fera. Le combat, c'est le combat pour la population... moi être maire ce n'est pas mon objectif... c'est d'apporter des idées. Si aujourd'hui je ne dois pas être maire ce n'est pas un problème à mon niveau...


Le maire sortant Paul Dolianki et son équipe n’ont pas pu répondre favorablement à nos sollicitations. Il a un mois pour faire appel et garde ses fonctions de maire jusqu’aux nouvelles élections.
 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live