Coronavirus : une organisation logistique et humaine pour éviter la propagation du virus Covid-19 dans toute la commune de Grand-Santi

coronavirus saint-laurent-du-maroni
Chargement d'une pirogue de vivre pour le kompoé de Tonka
Chargement d'une pirogue de vivre pour le kompoé de Tonka ©Eric Léon
Le 21 avril 10 nouveaux cas de Covid-19 ont été déclarés. 9 d’entre eux sont à Grand Santi dans le kampoe Tonka. C'est un nouveau cluster, le second après le village Cécilia. Des dispositifs humains et matériels ont été déployés pour éviter la propagation de ce virus dans toute la commune.
Une tonne de marchandises a été acheminée mardi dernier vers Grand Santi, dans le cadre d’une opération d’approvisionnement. En apprenant la nouvelle des 9 cas de Covid, la mairie à fait parvenir spécialement, à l’ensemble du village Tonka confiné, 30 colis de denrées alimentaires.  
Vivres pour le kompoé Tonka
Vivres pour le kompoé Tonka à Grand-Santi
Claude Chung A Long, le directeur général des services de la municipalité indique que 8000 masques ont également été commandés :
... Les masques n'arriveront que lundi sur Cayenne, il faudra les acheminer sur place...


Des patrouilles pour contrôler les déplacements des habitants

Depuis le début du confinement, des patrouilles conjointes sont effectuées. Des agents ont même fait du porte à porte, en respectant la distanciation sociale. Une façon de sensibiliser la population, car il a suffi d’une personne infectée pour en contaminer 9 autres. La police municipale ne laisse plus aucune place à la tolérance précise le responsable Pierre Thalmensy :
... Grand-Santi est très enclavée. Faire venir du secours surplace cela peut-être très compliqué. Donc il vaut mieux anticiper les choses...
 

Un renfort de gardarmes

3 gendarmes ont été envoyés en renfort, pour assurer le respect du confinement. Sur place, ils seront 9 au total. Franck Ventribout, commandant de la gendarmerie de Saint-Laurent-du-Maroni précise que cette opération est présentée comme à durée indéterminée :
... On est parti, à priori, sur bien plus que 14 jours. Il faudra renouveler cette opération régulièrement. Acheminer des matériel et des vivres à Grand-Santi pour pouvoir assurer la continuité de la mission aussi longtemps que nécessaire...
Acheminement de vivres  et de renfort de gendarmes à Grand-Santi
©Eric Léon
Les 9 personnes contaminées sont confinées, depuis hier après-midi, à l’hôtel du fleuve de Sinnamary prévu à cet effet. 
Enfin, selon le directeur général des services de la mairie de Grand Santi, une équipe médicale dépêchée par l’Agence Régionale de Santé, réalisera de nouveaux tests dans les kampoes avoisinants le foyer de contamination.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live