Fabriquer soi-même ses produits cosmétiques naturels, le pari réussi de la Guyanaise Chéquita Bagadi

portraits ouest guyanais
Chéquita Bagadi, productrice de produits cosmétiques
©CSG

Elle est hypersensible et allergique aux parfums. Faute de trouver dans le commerce des produits cosmétiques qui lui conviennent, la Guyanaise Chéquita Bagadi s’est lancée il y a 6 ans dans la confection de sa propre gamme.

 

Passionnée de produits naturels Chéquita Bagadi qui vient de Papaïchton  ad'abord de façon simple et empirique avant de se former et créer sa propre marque de cosmétiques à partir d'éléments naturels.

Chéquita Bagadi, productrice de produits cosmétiques
Chéquita Bagadi, productrice de sa propre marque de produits cosmétiques

 

Une gamme de produits cosmétiques commercialisée depuis 2018

Le laboratoire de Chéquita Bagadi, une pièce dans sa maison. Cette faiseuse de bien-être est ici dans son univers. Elle y confectionne ses produits capillaires et corporels, sept références de la gamme qu’elle commercialise depuis 2018. En préparation ce jour, le shampoing au carapa, à l’avocat et à l’huile essentielle de palmarosa :

Les odeurs trop fortes cela me fait éternuer, certains produits me donne de l'eczéma. Il était très important pour moi de trouver un produit sans parfum, vraiment naturel pour éviter l'eczéma. Mes produits c'est juste le minimum, une base lavante, les propriétés des huiles pour l'hydratation comme l'huile de carapa...


Une préparation à froid sans paraben, sans silicone, sans parfum mais si naturellement odorante. Chéquita a ainsi produit ce matin-là une vingtaine de bouteilles de 250 ml.
Cette enseignante, maman d’une petite fille de quatre ans, blogueuse à ses débuts en 2014, s’est formée en France il y a deux ans, passage obligé pour passer de son seul usage personnel à la commercialisation :

Je suis allée à Paris faire une formation de fabrication artisanale de cosmétiques naturels. Ensuite la seconde partie sur les techniques de fabrication, je l'ai effectuée à Toulouse. Pour commercialiser, il faut être aux normes. J'ai appris à créer du dentifrice, du shampoings, du savon. Je peux créer tout ce que je veux en terme d'hygiène pour la peau...


Des références pour tous et tous les types mais parce que le cheveu et la peau noirs, de l’avis même de cette experte, trouvent encore trop peu de produits adaptés, Chéquita Bagadi avoue nourrir encore beaucoup de projets de création et c’est dans la nature qu’elle puise ses idées, son jardin en est l’une des étapes essentielles.
Ses produits sont déjà appréciés en France, aux Antilles et diffusés dans 14 points de vente sur le territoire guyanais.

Cosmétiques : des produits à base d'éléments naturels.