Epidémie : + 141 personnes testées positives à la Covid-19 ce week-end, inexorablement la maladie continue sa progression.

coronavirus
coronavirus
©francetvinfo
4 personnes sont décédées, durant le week-end. Ce sont pas moins de 793 tests qui ont été analysés, pour 141 cas diagnostiqués positifs.
 
Malgré la tendance, les autorités sanitaires veuleut voir du positif, dans l'évolution de la courbe de progression de la maladie :

Alors que le nombre totale de personnes contaminées en Guyane, depuis le 04 mars, s’élève à 5 054 malades dont 1 984 guéris, l’Agence Régionale de Santé, dans sa newsletter du jour (Covid-19 Lettre Pro) observe que l’épidémie qui s’est accélérée depuis un mois, a une progression malgré tout contenue. 
 

« Tous les acteurs jouent leur rôle et s’en sortent plutôt bien par rapport à ce qui est constaté dans de nombreux pays. Le travail de terrain a des effets. La vague vient mais elle arrive plus tard et la pente est moins élevée que ce qui a été constaté dans plusieurs pays européens. »

 Pr Mathieu Nacher, directeur du centre d’investigations cliniques Antilles-Guyane (CHC)

 

Rythme doublement des cas


 

Le taux de létalité, encore bas :

 

 « C’est moins qu’à Marseille où Didier Raoult dit avoir la plus basse mortalité »

Pr Mathieu Nacher, Directeur du centre d’investigations cliniques Antilles-Guyane (CHC)


Selon le Pr Mathieu Nacher, toujours interrogé dans la Lettre Pro de l’ARS, avec entre trois et quatre décès pour 1000 cas selon les jours, les scores guyanais ne sont pas si mauvais, plusieurs facteurs pourraient expliquer ce résultat :
  • La Guyane n’est pas aussi avancée dans l’épidémie et déplorera encore des décès.
  • En testant plus, elle fait baisser mathématiquement son taux de létalité.
  • La population est plus jeune.
  • Les soignants de Guyane bénéficient de l’expérience de leurs collègues des territoires où la Covid-19 a frappé plus tôt.
Pour le directeur du centre d’investigations cliniques Antilles-Guyane :

« Ce qu’on apprenait a été très vite répercuté en Guyane : les anticoagulants, les corticoïdes, la façon de ventiler les patients. La réanimation a été impliquée dans la clinique. »


  
Les chiffres de l’épidémie à nos fontières au vendredi 04 juillet 2020 (source ARS):

 
Brésil :
  • 29 883 cas cumulés (+ 730 en soixante-douze heures) et 442 décès (+15) dans l’Amapá au 5 juillet.
  • 1570 cas positifs (+10), 12 décès(+1)  et 282 cas suspects (+116) à Oiapoque.

Surinam :
  • 594 cas cumulés (+48 en quarante-huit heures) au 4 juillet
  • 6 patients en soins intensifs (-1)
  • 14 décès (+1)
  • 496 personnes en quarantaine (-38)
Les Outre-mer en continu
Accéder au live