Le maire de Roura entendu par les policiers suite à une enquête ouverte par le parquet de Cayenne

justice
Jean-Claude Labrador devant les locaux de la police judiciaire de Cayenne
Jean-Claude Labrador devant les locaux de la police judiciaire de Cayenne ©Sébastien Laporte

Jean-Claude Labrador a passé 10 heures en garde à vue pour répondre aux questions des enquêteurs de la police judiciaire dans une affaire de soupçons de fournitures et d’obtentions frauduleuses de documents administratifs, documents liés à sa récente victoire aux élections municipales.

Il est près de 19 heures mardi soir quand Jean-Claude Labrador, le nouveau maire de Roura quitte les locaux de la police judiciaire de Cayenne.
La garde à vue de Jean-Claude Labrador vient d’être levée après 1O heures d’interrogatoires.
 
Les locaux de la PJ de Cayenne
Les locaux de la PJ de Cayenne ©Sébastien Laporte

Il est sorti libre de sa garde à vue, sans être à ce jour mis en examen. Une garde à vue qui avait débuté mardi matin peu avant 9 heures suite à une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Cayenne.
 
Jean-Claude Labrador sort des locaux de la police judiciaire de CayenneL
Jean-Claude Labrador sort des locaux de la police judiciaire de Cayenne ©Sébastien Laporte

Le Procureur de la République, Samuel Finielz précise que l’enquête est liée à la fourniture et à l’obtention frauduleuse de documents administratifs.
Jean-Claude Labrador nous a déclaré à la sortie de sa garde à vue que les interrogations des enquêteurs de la police judiciaire étaient liées aux dernières élections municipales sans vouloir en dire plus sur les questions des policiers.

Jean-Claude Labrador a été élu le 18 Octobre dernier, maire de Roura dès le 1er tour avec plus de 64 % des voix des électeurs de la commune qui compte aussi l’électorat du village de Cacao.
Il est aussi l’un des vice-présidents de la Collectivité Territoriale de Guyane.

Dans un communiqué transmis à notre rédaction par Tom Juilerat, chargé de la communication de Jean-Claude Labrador durant ses congés lors de la campagne pour les élections municipales et par ailleurs directeur de la communication de la CTG, il est précisé

A aucun moment, il n’a été placé en cellule et il a répondu sans détour à toutes les questions des enquêteurs. L’enquête se poursuivant, Jean-Claude Labrador ne fera pas de déclaration pour le moment. Il reste serein quant à la suite de la procédure.

Tom Juilerat, chargé de la communication de Jean-Claude Labrador


Communiqué du chargé de communication de Jean-Claude Labrador 

Convoqué à 9h ce mardi 1er décembre 2020 dans le cadre d’une enquête administrative, Jean-Claude Labrador a été placé en garde à vue à son arrivée afin de pouvoir répondre à un certain nombre d’interrogations relatives à cette enquête. 
Il est ressorti libre ce soir vers 19h.
Il n’a à aucun moment été placé en cellule, et a répondu sans détour à toutes les questions des enquêteurs.

L’enquête se poursuivant, Jean-Claude Labrador ne fera pas de déclaration pour le moment.
Il reste serein quant à la suite de la procédure.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live