Pêche illégale : saisie record de la marine nationale de Guyane après une campagne de contrôle au mois de novembre

pêche guyane
Pêche illégale
Opération d'arraisonnement au large de la Guyane ©FAG
76 kilomètres de filets et 36 tonnes de poissons ont été saisis, un record, pour la marine nationale de Guyane. Suite à cette opération, un débriefing a eu lieu lundi 30 novembre à la base navale de Dégrad Des Cannes à Rémire-Montjoly en présence d’états major, de quelques membres de la base.
24 embarcations ont été contrôlées au cours de cette opération : 14 dans l’ouest et 10 dans l’est.
Au total : 37 tonnes de poissons, 209 kilogrammes de vessies natatoires et 76 kilomètres de filets ont été saisis.
Pêche illégale novembre 2020
Plusieurs tonnes de poissons saisies ©FAG
Daniel Fermon : Directeur Général de la Sécurité, de la Réglementation et des Contrôles :
 

Cette fois-ci, il n'y a pas eu d'opposition ce qui n'a pas amené de déroutement de bâtiment et donc l'action a été portée sur un maximum de traitement des embarcations qui étaient en mer...


Lorsque les marins ne coopèrent pas, c’est alors la justice qui entre en jeu. En septembre dernier par exemple, le capitaine d’un navire et le reste de l’équipage jugés violents par les militaires ont été trainés en justice indique Samuel Finielz, Procureur de la République :
 

Ils ont été déférés au parquet en comparution immédiate condamnés à des peines allant jusqu'à 18 mois d'emprisonnement, un bateau d'une valeur de plus de 50 000 euros a été saisi à cette époque et l'année dernière ce sont plus de 10 marins qui ont été déférés pour cela...

 
Saisie de filets et de tonnes de poissons
©FAG


Reprise des contrôles

Les contrôles pour lutter contre la pêche illégale avaient diminué entre le mois de janvier et octobre. Les causes ? La crise sanitaire et 3 bateaux en révision ou en arrêt pour incident technique. Depuis, la situation a changé précise Daniel Fermon
Directeur Général de la Sécurité, de la Réglementation et des Contrôles :
 

Nous sommes aujourd'hui dans une période où la reprise d'activité, des contrôles et des opérations d'envergure est possible et c'est ce qui a été fait pendant une durée d'une vingtaine de jours...

 
Pêche illégale
Plus de 24 embarcations contrôlées ©FAG

Cette prise impressionnante de plusieurs tonnes de poissons peut s’expliquer par la baisse notable des contrôles maritimes au cours de la période Covid.
Il faut dire aussi, que chaque tir au Centre Spatial de Guyane mobilise 2 bateaux pendant 48h pour chaque lancement. Un dispositif reconduit à chaque report.
Pêche illégale : plusieurs tonnes de poissons saisies durant le mois de novembre

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live