Ravitaillement en denrées alimentaires dans les quartiers défavorisés de St-Laurent du Maroni

coronavirus guyane
les médiateurs de St-Laurent du Maroni en maraude dans les quartiers défavorisés
les médiateurs de St-Laurent du Maroni en maraude dans les quartiers défavorisés ©M.M Ponet
L’ aide alimentaire s’organise à Saint-Laurent du Maroni.
Pour recenser les familles dans le besoin, le service politique de la ville a mis en place des maraudes avec les médiateurs de quartiers.
Les quartiers informels sont très nombreux aux alentours de la ville de St-Laurent du Maroni en Guyane, à la frontière avec le Suriname.
Des quartiers où le ravitaillement s'organise aussi.
Des quartiers difficiles d’accès pour les travailleurs sociaux
Des quartiers difficiles d’accès pour les travailleurs sociaux ©M.M Ponet

Le quartier est appelé Colombie et est situé dans la zone Vampire. Un quartier populaire.

La population est estimée à plus de 3000 personnes.


Les médiateurs font du porte à porte pour évaluer les besoins des habitants.
Carmen Kanamboelie est médiatrice de quartier.
Elle connait très bien cette zone informelle.
En cette période de crise sanitaire, elle est en charge de répertorier les familles dans le besoin et de faire de la prévention dans ce quartier où la plupart des personnes ne parlent pas français et sont en situation irrégulière, précise Carmène Kanamboelie

Quand on appelle les personnes, parfois elles ne sortent pas de leur maison. Elles pensent que c’est la police, elles ont peur.

Pas d' eau courante dans le quartier, difficile de respecter les gestes barrières
Pas d' eau courante dans le quartier, difficile de respecter les gestes barrières ©M.M Ponet

La coordinatrice du service de la ville de St-Laurent du Maroni, Camille Le Simple, explique le fonctionnement de cette aide : une gestion au cas par cas des quartiers et de leurs habitants

On nous a transmis les besoins de tous les quartiers. Je centralise et je suis en lien avec chaque référent de quartier. Ca va nous permettre d’estimer le nombre de colis dont on aura besoin lors de la distribution.

Colombie est un quartier où les branchements électriques sauvages jonchent les petites allées de sable blanc autour des maisons de fortune.
Sans eau courante, difficile de respecter les préconisations sanitaires, rappelle Carmène Kanamboelie, la médiatrice de quartier.

 Il n’y a pas d’eau courante ici, juste des grands bidons noirs.

Des livraisons de colis sont prévues toutes les semaines le temps du confinement.