Le Maroni et l'Oyapock en crue : de nombreuses inondations dans les communes

catastrophes naturelles ouest guyanais
Inondations sur le Maroni
Crue du Maroni - avril-mai 2021 ©DR

Toutes les communes riveraines de du Maroni et de l'Oyapock subissent les conséquences des crues de ces fleuves en raison d'une saison des pluies abondantes. Des berges, des maisons, des écoles inondées, des chaussées impraticables, les habitants ont souvent les pieds dans l'eau.

Des établissements scolaires sont fermés à Grand Santi qui subit la montée des eaux du Maroni.

Grand Santi sous les eaux
Le fleuve Maroni en crue à Grand Santi ©DR

Ce 30 avril, le maire de la commune Félix Dada a annoncé la fermeture des écoles de Mofina et Apagui jusqu'à nouvel ordre. Les établissements ne sont pas en mesure de recevoir les élèves.

Ecole inondée à Grand Santi
©DR

L'école Elie Castor est fermée depuis le 15 avril. Elle devrait rouvrir ce lundi 3 mai.

Saint-Laurent, les pieds dans l'eau

A Saint-Laurent aussi, les pluies, les marées d'équinoxe ont bouleversé la vie des habitants. Certains quartiers comme le quartier Saint-Louis ou en encore celui de la Charbonnière ont été bien affectés par l'abondance des pluies. Un phénomène rare lié à la conjonction de la pleine lune disent les anciens.

Le reportage de Myriam Ponet


A l'est, les fortes pluies n'épargent pas les communes comme Roura, Régina ou encore Saint-Georges, l'Oyapock est aussi sorti de son lit :

Le reportage de Guillaume Perrot

Une météo exceptionnelle et l'appel à la vigilance.