guyane
info locale

Sécurité : un " protocole de participation citoyenne" signé au village de Javouhey

violence mana
Sécurité : un " protocole de participation citoyenne"  signé au village de Javouhey
©Yves Robin
Pour faire face à l’insécurité grandissante dans le village de Javouhey, un "Protocole de Participation Citoyenne" a été signé à la Mairie de Mana. Le protocole réunit la préfecture, la mairie, la gendarmerie et des associations de javouhey. 
 
Le protocole de participation s’inscrit dans une démarche de lutte contre la délinquance. Les objectifs : rendre la population actrice de la sécurité et créer une chaine d’alerte rapide. Pour les signataires, la participation citoyenne serait en aucun cas un désengagement de l’état. Mais la sécurité doit être  l’affaire de tous.
Marc Del Grande, Préfet de la région Guyane :

"c'est l'affaire de tous les citoyens engagés bénévolement qui ne sont pas dans un système de délation, ce n'est pas du tout l'angle d'attaque de ces protocoles, mais qui ont une vision de plus de vigilance, plus de bienveillance, à l'égard de leurs voisins."

Javouhey , un village non loin de Mana, ses 3000 habitants sont en majorité membres de la communauté hmong. Les hmong installés depuis 40 ans ont vu leur tranquillité  perturbé par une insécurité grandissante. La signature de ce protocole de participation citoyenne semble les soulager.
Gilberte Kou Sy, habitante du village de Javouhey :

"Ils seront aussi vigilants  de leur coté, pour regarder et surveiller les domiciles des voisins qui sont absents, pouvoir joindre les familles, si il y a quelque chose d'anormal."

La gendarmerie de Mana devrait désigner des  habitants référents, ils feront le lien entre les administrés et les autorités. Des policiers municipaux, et des volontaires seront aussi formés très prochainement. Le maire de Mana souhaite étendre progressivement le protocole à d’autres parties de la commune.
Albérick Benth, Maire de Mana :

"On va commencer par Javouhey et ensuite aller vers les autres quartiers, Charvein, Couachy où je sais que sont des poches de populations qui y habitent, et lorsque l'on dit poches de populations , on dit poches de petits problèmes."

Mana, sera ainsi la première commune de l’ouest à bénéficier d’un protocole de participation citoyenne. Si l’expérience réussit, elle pourrait donner des idées à d’autres localités du secteur.
©Yves Robin


 
Publicité