Incendie à Albina 2 : le choc perdure à Maripasoula

incendies maripasoula
Après l'incendie à Albina 2
©DR
L’incendie qui s’est produit à Albina 2 la nuit de Noël a fait état d’un triste bilan : 2 personnes décédées et 5 commerces détruits. Depuis, c’est le choc à Maripasoula. Selon un commerçant de la commune, les habitants continueront tout de même d'y effectuer leurs achats.
 
Depuis l’incendie qui s’est produit à Albina 2, au Suriname, les habitants de Maripasoula accusent le coup. Et pour cause : plusieurs commerces ont été incendiés. Ces commerces étaient très fréquentés par les habitants de la rive française, qui avaient l’habitude de s’y approvisionner. Le choc perdure après ce drame matériel et humain.


Cela ne changera pas les habitudes


Selon un commerçant de Maripasoula, cela ne changera en rien les habitudes : les habitants continueront de traverser la frontière pour effectuer leurs achats. Cette situation de concurrence entre la rive française et surinamaise perdure depuis plusieurs années. Malgré ces événements, il n’est pas question de baisser les prix : le commerçant l’affirme, avec les charges qu’il doit payer il ne s’y retrouverait pas.
 

Maripasoula : le choc perdure après l'incendie à Albina 2




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live