Maripa-soula durement touchée par les conséquences économiques de la crise sanitaire Covid

coronavirus maripasoula
Maripa-soula
©Yves Robin
A Maripa-soula, le port du masque et le couvre-feu parfois sont difficiles à appliquer dans la plus grande commune de France et comme ailleurs en Guyane, elle subit les conséquences économiques de la crise sanitaire Covid.
Cette salle de sport, c’est un peu la fierté de Rickman, l'interprète bien connu en Guyane du "Je suis un boni". Toutes les machines, ont été transportées par pirogue mais depuis 5 mois, elles sont totalement à l’arrêt, compte tenu de la crise sanitaire.

J'ai plein de clients qui se sont désabonnés. C'est très difficile. J'ai eu des aides de l'état tous les mois et dernièrement de la CTG. Cela a aidé les entreprises quand même. Sil n'y avait pas cela, pour les petites entreprises comme moi cela aurait été plus difficile...


Près de 200 000 euros ont été nécessaires pour faire aboutir ce projet. La fermeture prolongée de sa salle pousse le jeune entrepreneur à revoir ses plans.

Comme on dit quand une porte se ferme, une autre s'ouvre. Moi j'essaie de faire autre chose. J'ai même planté des légumes, je vendais des salades. Je fais un tas de trucs pour rattraper. Je ne vais pas tout rattraper mais cela m'aide quand même.


Autre secteur d’activité en souffrance Dans cette entreprise de lavage, les affaires reprennent timidement. Installée depuis un an, la structure commençait tout juste à fidéliser ses clients.

Il n'y a pas beaucoup de monde qui travaille. Nous avons fermé deux mois. Ca va un peu mais c'est pas pareil. Cela handicape tout le monde.

Jordany Pareson, salarié d'une entreprise de lavage



Des difficultés qui frappent aussi les entreprises durablement implantées. À l’image d’Étienne Kouakou qui, depuis 17 ans, tient un petit snack. Une institution à Maripa-soula et pourtant son chiffre d’affaires aurait baissé de moitié.

Au niveau des clients, cela a chuté. Certains sont restés fidèles. C'est pas facile, c'est dur mais on fait avec.


Pour cet artisan, la problématique de l’approvisionnement, s’est amplifiée avec l’épidémie. 

Selon l’Insee, la commune de Maripasoula compterait officiellement près de 122 entreprises essentiellement répertoriées dans le commerce, le transport, l’hébergement et la restauration.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live