Saint-Laurent : découverte de vestiges du siècle dernier au coeur de la capitale de l'ouest guyanais

patrimoine saint-laurent-du-maroni
Place Baudin en travaux à Saint-Laurent
©Eric Léon
La place Baudin à Saint-Laurent-du-Maroni qui se trouve près de l’office du tourisme à côtés des berges du Maroni, fait l’objet d’un réaménagement. Les travaux ont été interrompus après la découverte de vestiges datant du 20e siècle.
La place Baudin à Saint-Laurent-du-Maroni qui se trouve près de l’office du tourisme à côtés des berges du Maroni, fait l’objet d’un réaménagement. En effet des travaux avaient commencé, afin de mettre en valeur l’esplanade Baudin qui deviendra une zone piétonne. Des travauxqui ont été interrompus après la découverte de vestiges datant de la première moitié du 20e siècle.


Des vestiges situés sur une esplanade très fréquentée

La place Laurent Baudin est très fréquentée par les familles ou les touristes, c'est un lieu très apprécié pour la détente. Elle offre une vue imprenable sur le Maroni. Mais autrefois, elle avait un tout autre usage :

C'est un hangar qui fait une vingtaine de mètres sur une quinzaine de mètres vraisemblablement lié à l'ancien ponton commercial qui se situait près de l'office du tourisme actuel qui est le bâtiment de l'ancienne Douane. C'est un bâtiment civil pas forcément relié à l'activité pénitentiaire comme l'est la quasi intégralité du centre de Saint-Laurent...

David Jurie, directeur de la ville et du patrimoine


C’est un bâtiment en bois qui a été retrouvé, peut être un entrepôt où les marchandises arrivant par le fleuve, étaient stockées, comme l’attestent certains documents d’époque. La ville a du alerter les services de l’état. Le préfet et conservateur régional de l’archéologie ont décidé l’arrêt du chantier. Après ce retard, la fin des travaux est repoussée à la fin de l’année.
Dans le cas de place Baudin, il ya eu un diagnostic qui a duré une journée car les vestiges ne sont pas très étendus.
Mais depuis le 1er septembre, la municipalité a obtenu l’arrêté de reprise du chantier sous certaines conditions :

... Préserver complètement les vestiges qui sont en sous-sol par un géotextile, une enveloppe très légère sur laquelle sera coulée la dalle de béton. La ville se charge de mettre en valeur les vestiges, de formaliser au sol l'emplacement de cet ancien bâtiment et de réaliser un panneau d'interprétation ...


En attendant les panneaux, une fois recouverts et protégés sous une dalle de béton. Les promeneurs du dimanche ne soupçonneront peut être pas qu’ils fouleront une page d’histoire…
Les Outre-mer en continu
Accéder au live