6,2 tonnes de marchandises alimentaires importées illégalement saisies à Saint-Laurent du Maroni

faits divers saint-laurent-du-maroni
Bananes saisies
6,2 tonnes de marchandises alimentaires saisies par les douanes mardi 25 février à Saint-Laurent du Maroni. Ces marchandises devaient servir à approvisionner illicitement les marchés de Cayenne ou les sites d’orpaillage clandestin.
 
6,2 tonnes de marchandises alimentaires saisies par les douanes mardi 25 février à Saint-Laurent du Maroni. Ces marchandises devaient servir à approvisionner illicitement les marchés de Cayenne ou les sites d’orpaillage clandestin.


Deux contrôles le même jour

C’est par voie de communiqué émanant de la préfecture, que cette saisie a été annoncée. En fait ces 6,2 tonnes de matériels ont été interceptés le même jour mais lors de deux contrôles différents par les services de l’Etat : les douanes, de la police aux frontières et de la gendarmerie.
Ces contrôles ont été effectués au quartier de la Charbonnière de Saint-Laurent du Maroni. Le quartier de la Charbonnière est un lieu réputé pour les débarquements clandestins de marchandises provenant d’Albina au Surinam.


Multiplication des contrôles

Tout d’abord, première vérification : les autorités saisissent 1,6 tonne pour un montant de 3 774 euros. Ensuite, au même endroit une camionnette conduite par un ressortissant surinamais sans aucun justificatif est contrôlée : 4,5 tonnes d'une valeur de 12 968 euros. Les marchandises ont été entièrement récupérées par les services de l’Etat.

Selon ce communiqué : « les opérations de contrôle menées sur l’ensemble du territoire par les services de l’État en Guyane, sous l’autorité du préfet, contribuent à la lutte contre l’orpaillage illégal mais également à la protection du consommateur (normes vétérinaires et phytosanitaires), et à la lutte contre l’économie souterraine (concurrence déloyale) ».