Coronavirus : inquiétudes au village de Balaté de Saint-Laurent du Maroni

coronavirus saint-laurent-du-maroni
Coronavirus : inquiétudes au village de Balaté de Saint-Laurent du Maroni
©Eric Léon
L’affaire du village Cécilia a des résonances également au village Balaté de Saint-Laurent-du-Maroni. 3 personnes qui auraient été en contact avec un membre du village Cécilia sont aujourd’hui pointées du doigt, notamment par les réseaux sociaux. Une situation embarrassante pour tout le village.  
Malgré les sourires, les membres de cette famille traversent une période compliquée. Leurs photos circulent depuis 2 jours sur tous les réseaux sociaux. Ils sont victimes de menaces et d’insultes. Une situation qu’ils considèrent injuste, ils nient avoir participé à une quelconque fête au village Cécilia.
Papin Ayaité :
J'ai été simplement rendre visite à ma belle mère, samedi, et après je suis parti. Je n'ai été à aucune fête samedi au village Cécilia, ce n'est pas vrai."
Malgré sa colère, Papin  tient à rappeler, l’importance en cette période de crise, d’être solidaire : Il faut arrêter de vouloir pointer du doigt les gens, il faut les aider au contraire, il faut leur donner de la motivation au lieu de les accabler." Le village Balaté est dans la tourmente depuis cette histoire. Le chef coutumier du village regrette que malgré les différentes actions d’information et de sensibilisation, une telle affaire puisse toucher son village.
Sylvio Van der Pijl,Chef coutumier du village Balaté :
On a mené une action avec l'ensemble des chefs coutumiers de l'Ouest, et je suis en train de voir avec les services de l'Etat pour consolider les rapports entre les autorités coutumières et les différents services. Nous avons comme tradition dans nos communautés de nous réunir et nous mélanger entre villages amérindiens. Mais à ce stade de la situation, il faut que cela s'arrête."
Le capitaine a contacté ce vendredi matin, l’ARS et la gendarmerie. Le couple et le père de la jeune fille ont été testés en début d’après midi. Les résultats sont attendus dans la journée de samedi. 
©Eric Léon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live