Coronavirus : Pas d'affolement dans le collège Paul Jean-Louis où est scolarisé l'élève identifié comme le 6e cas de Covid-19 à Saint-Laurent du Maroni

coronavirus saint-laurent-du-maroni
L'entrée du collège Paul Jean-Louis le matin du 12 mars 2020
L'entrée du collège Paul Jean-Louis le matin du 12 mars 2020 ©Yves Robin
Placé depuis quelques jours en isolement, l’enfant détecté malade au coronavirus est issu d’un collège de Saint-Laurent. Et ce matin les élèves sont rentrés en cours comme d’habitude. Ceux qui sont en confinement prennent leur mal en patience. Les plus inquiets restent les parents-d‘élèves.
7h du matin, les premiers bus déposent les élèves devant le collège. Tous attendent la sonnerie et le début des cours. Les visages sont détendus. Face au coronavirus, les collégiens n’affichent pas d’inquiétude.
Les collégiens ne savent donc pas que c’est l’un de leurs camarades qui est en isolement. Une consigne pour ne pas les affoler ou une décision pour garder l’anonymat ? La direction de l’établissement n’est pas disponible pour répondre à ces questions. 
Sauf que depuis l’annonce de ce 6e cas, les parents d’élèves commencent à se poser des questions et souhaitent des réponses à l'instar d'Emeline  Kwasiba : ... je suis vraiment inquiète. La semaine dernière, je n'ai pas envoyé mes enfants pendant deux jours. On ne sait plus quoi faire... Saint-Laurent c'est la Guyane, la Guyane c'est la France, tout ce qui est mis en place en métropole on doit le faire aussi à Saint-Laurent...


Les consignés appliquent les directives

Le jeune garçon détecté positif au covid-19 est en confinement, comme les élèves de sa classe et le personnel qui était à son contact. Nous avons réussi à joindre, une personne en isolement. Anonymement, elle dit accepter sa situation, mais aurait aimé plus de contacts avec les autorités sanitaires.

Les collégiens de leur côté poursuivent les cours et sont incités à respecter les mesures de préventions.