Coronavirus : premières 24h du suivi de l'apparition du Covid-19 en Guyane

santé saint-laurent-du-maroni
Des gels glycoliques
©Clotilde Séraphins-George
Les autorités s’organisent depuis l’annonce des 5 cas diagnostiqués positif au Covid-19 à Saint-Laurent du Maroni dans l’Ouest guyanais. La cellule de veille est aujourd’hui une cellule de crise. Elle était réunie ce jeudi 5 mars. Récit des premières 24h.  
Depuis l’annonce des 5 cas avérés, ce mercredi 4 mars l’enquête diligentée sur le terrain par l’ARS (Agence régionale de santé) a bien avancé. Entre 80 et 100 personnes auraient été approchées par les 5 patients depuis leur retour de Mulhouse où ils participaient à un rassemblement religieux. Parmi les malades, trois professeurs exerçant pour l’un au lycée et pour les deux autres dans des classes d’enseignement adapté. Au total, ce sont six classes qui ont été fermées.


24h de crise :

 
  • La cellule de veille est aujourd’hui une cellule de crise. Elle se réunit tous les jours à 7h30. Elle regroupe les autorités préfectorales, sanitaires, le recteur, l’association des maires, la collectivité territoriale, les services d’incendie et secours, la police et la gendarmerie.
 
  • L’ARS (Agence régionale de santé) a commencé une enquête. Elle est chargée d’identifier les personnes que les contaminés ont pu approcher durant leur incubation. Il faut au moins avoir passé un quart d’heure à moins de 1m, 2h avant le début des troubles. Entre 80 et 100 personnes ont été aujourd’hui contactées individuellement par téléphone. Ces personnes vont rester confinées à leur domicile durant la période d’incubation. Des masques ont été distribués. En cas de symptômes elles subiront un test à Saint-Laurent.
 
  • Les analyses seront, elles, effectuées à l’Institut Pasteur de Cayenne. Ce centre d’analyse a la possibilité d’émettre des résultats en 6h. Le laboratoire de Guyane est le centre national de référence pour les virus respiratoires. En cas de propagation de l’épidémie les équipes sur place seront renforcées. Doublement des effectifs également répondant au 15, seul numéro permettant un signalement. Un numéro vert a été mis en place pour avoir des informations 0 800 130 000. 
 
  • Les compagnies aériennes transportant les 5 personnes diagnostiquées positif, ont été sollicitées pour avoir l’identité de leurs voisins de siège. Ces derniers ont également été contactés. A Félix Eboué seul aéroport international du département, pas de mesures particulières pour l’instant. La communication et l’information restent privilégiées par les autorités aéroportuaires.
 
  • En ce qui concerne les écoles et lycées, une continuité pédagogique sera mise en place afin d’organiser la scolarité à distance.


Mesures de précaution

Les 5 patients sont des cas de Covid-19 importés, la stratégie des autorités sanitaires est de bloquer la chaîne de contamination. Se laver les mains toutes les heures avec du gel ou du savon est l’unique moyen. Un détergent ou du liquide vaisselle peuvent faire l’affaire. L’état des 5 patients infectés par le Coronavirus n’est pas inquiétant. Le message des autorités est de ne surtout pas céder à la psychose ou à la panique.





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live