Saint-Laurent-du-Maroni : disparition de Julien Pierre, chef coutumier Kali’na

peuples autochtones saint-laurent-du-maroni
Julien PIerre
©DR
Ancien militaire, Julien Pierre, le chef coutumier Kali’na du village Pierre de Saint-Laurent-du-Maroni est décédé ce matin. Militant, défenseur de la cause des peuples autochtones, il s'était opposé au projet minier de la Montagne d'or.

Militant, défenseur et porte-parole de la cause des peuples autochtones, Julien Pierre était le chef coutumier du village Kali’na Pierre de Saint-Laurent-du-Maroni depuis août 2013. Un village de prés de 500 habitants fondé en 1974 par son grand-père, originaire d'Iracoubo, et qui allait fêter ses 47 ans d'existence début novembre.

" Je suis attristé car je perds un ami et un collègue de travail au sein des associations pour la défense des peuples autochtones. On perd quelqu'un d'important pour les peuples autochtones de la Guyane et pour la nation Kali’na".

Eric Louis, chef coutumier du village Kuwano de Kourou


Julien PIerre était l'un des opposants actifs au projet minier Montagne d'or.

 

 

Sa disparition est un choc pour toute la communauté amérindienne de Guyane, très pudique et réservée sur le sujet.

" Chef visionnaire ayant mis en œuvre des initiatives pour développer des activités économiques [... il a permis...] ainsi aux habitants du village Pierre de trouver des sources de revenus pérennes, leur offrant de surcroît la possibilité d’accéder aux foncier."

Roland Léandre, secrétaire général du Parti Socialiste Guyanais

 

Attaché à la culture, à la tradition des communautés amérindiennes et bushiningués, Julien Pierre était très impliqué dans la vie et le développement du village avec la création de postes de référents pour les associations sportives, culturelles et l'écotourisme. Il s'impliquait aussi pour la préservation des différentes langues autochtones.