Un trafic d'oiseaux chanteurs démantelé à Saint-Laurent du Maroni

faits divers saint-laurent-du-maroni
Oiseaux chanteurs

Quatre individus interpellés par les agents de l'Office français de la biodiversité. Ils vendaient des oiseaux chanteurs sur le marché de Saint-Laurent. Au total, 37 oiseaux ont été saisis. 

Quatre individus interpellés par les agents de l'Office français de la biodiversité. Ils vendaient des oiseaux chanteurs sur le marché de Saint-Laurent. Au total, 37 oiseaux ont été saisis.

Un trafic de picolettes

Il a fallu plusieurs mois d'enquête aux agents de l'Office français de la biodiversité pour mettre un frein à un trafic d'oiseaux chanteurs revendus sur le marché de Saint-Laurent entre 40 et 400 euros pièce. Les quatre individus interpellés, selon le communiqué de l'OFB, commercialisaient les oiseaux depuis des années. Une affaire rentable. Ils étaient achetés dans l'ouest mais aussi au Surinam, et manifestement étaient vendus au vu et au sus de tous.

Commerce illégal

Lors  de l'intervention des forces de l'ordre, 37 oiseaux ont été saisis, 34 d'entre eux ont pu être relâchés. Le commerce des oiseaux issus du milieu naturel est interdit par un arrêté ministériel datant du 25 mars 2015.  Cette enquête a été menée avec le concours des enquêteurs de la Brigade de recherche de la gendarmerie. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live