guyane
info locale

Le palmarès des Lindor

musique
Le palmarès des Lindor
©Yves Robin
La cérémonie des Lindor s’est déroulée hier soir au Zéphyr. Elle récompense les meilleures productions musicales guyanaises de l’année. Toutes les générations et tous les genres musicaux ont bien sûr été récompensés, de Raymond Charlery à Loonah. 
Hommage aux anciens pour débuter cette cérémonie des Lindor avec un prix spécial du jury attribué à René Klod Daniel et Raymond Charlery. Hortensia et Tatie Léodate, ont également été honorées par le jury et par le public.
Pour le reste, c’est la chanteuse Loonah qui a marqué durablement les esprits en remportant à la fois le Lindor de la révélation de l’année, et le Lindor de la musique traditionnelle, qu’elle obtient en ex aequo avec Ann Klod Daniel.
Le Lindor de l’interprète féminine de l’année revient à K-Reen, Karine Patient. Une récompense qui confirme son talent après une carrière déjà bien entamée. Le Lindor de l’interprète masculin revient à Mista Teedjih, notamment pour son single reggae Eskisé Mo. Sister Rudo a reçu pour sa part le Lindor du meilleur album reggae, avec Reality, le travail pour ainsi dire d’une vie puisqu’il s’agit de son premier album. Tchosin quant à  lui remporte le prix du meilleur single reggae avec Mo Lyrics. Enfin un coup de chapeau à Rodrigues Rémy, alias  Ti Coco, consacré par le Lindor du meilleur compositeur de l’année. Le clarinettiste virtuose a su démontrer ses talents de créateur.
©Yves Robin
Publicité