Palo Lagwiyann : Jean-Etienne de Macouria

élections
Jean-Etienne Tsang-Sam-Moï
Jean-Etienne Tsang-Sam-Moï, habitant de Macouria ©CL
Ils habitent la Guyane, s'interrogent sur le sens de la politique et en parlent simplement. Une équipe de Guyane la 1ère  a enregistré des Guyanais à Macouria, Kourou, Sinnamary, Iracoubo, Mana, Javouhey, Awala-Yalimapo, Saint-Laurent et Apatou. Écoutez "Palo Lagwiyann".
Jean-Etienne Tsang-Sam-Moï habite Macouria depuis une trentaine d'années. Ce macourien de 47 ans, diplômé d'un master en science de l'éducation est sans emploi. Il se dit déçu de la politique.

"Je suis perdu, gauche, droite, centre... je ne sais plus pour qui voter, me diriger... la politique engage plein de choses, le mouvement citoyen, la population et avec la politique actuelle, je ne me retrouve pas, je n'ai pas d'identité dedans. Il n'y pas quelque chose qui me parle..."


Jean-Etienne exprime sa frustration, il reconnaît que pour les élus la tâche n'est pas facile mais il pense que les politiques ne se donnent pas toujours les moyens de faire ce qu'il faut. Toutefois, il ne va pas se dérober et ira voter pour l'élection législative du 4 mars prochain.

"J'irai voter pour celui qui va me donner une petite direction mais je ne me leurre pas, il ne va pas maintenant répondre à mes questions. Il le fera, peut-être, dans 5 ans et est-ce que je ne serai pas déçu? 


Il exprime le souhait que la Guyane soit davantage prise en compte pour qu'elle avance politiquement, socialement et économiquement. 

Palo Lagwiyann - Macouria (3)

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live