Papaïchton : campagne de vaccination massive

santé
Dispensaire Papaïchton
Dispensaire à Papaïchton ©DR
Le pôle santé du rectorat, en partenariat avec le CHAR a dépêché à Papaïchton 6 médecins et 10 infirmiers. Une opération  d'importance pour lutter contre les inégalités sociales et médicales territoriales d'accès aux soins. Un millier d'enfants ont pu être examinés sur le Haut Maroni.  
Papaïchton capitale du pays boni, sur le Haut Maroni est considérée comme une commune en difficulté en matière d'accès aux soins. Plus d'un millier d'enfants constituent la population scolaire.
Durant une semaine, six médecins et dix infirmières ont multiplié vaccinations, visites médicales et dépistages en tout genre. Une opération qui s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les inégalités sociales et territoriales en matière de santé. 
Le docteur Claire Grenier, médecin-conseillère technique auprès du recteur précise :

"C'est une grande première. Elle est appelée à se renouveler. Notre objectif avec l'ARS et les centres de santé, c'est de pouvoir dupliquer cette opération partout où cela sera nécessaire."


Rattrapage vaccinal mais pas seulement 


Plus de 400 enfants ont été vaccinés, 600 ont fait l'objet de visites médicales. Des enfants pour certains, présentant de graves problèmes ophtalmologiques ou affections bucco-dentaires.
Le docteur Claire Grenier, médecin-conseillère technique auprès du recteur assure :

"Les problèmes de dents et de vue vont être traités dans les semaines qui viennent. Mais on a trouvé également beaucoup de problèmes de peau".


La commune de Papaïchton, a été visitée mais également les villages alentours. Une opération de grande envergure, destinée avant tout au rattrapage vaccinal. Cette opération ponctuelle sera évaluée avant d'être renouvelée. 
Le reportage de Guyane la 1ère :