guyane
info locale

Parcoursup : paroles de lycéens entre joie et tristesse

éducation
Parcourssup
©MCT
Depuis hier, les lycéens obtiennent les réponses à leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. Ils ont jusqu’au 2 juin pour modifier, ou annuler leurs décisions pour leurs études supérieures. Entre joie et tristesse, ils savent aujourd'hui quelle option choisir après le baccalauréat. 
Marisol est en terminale ES. Pour elle et ses autres camarades, mardi 23 mai était un jour important. Les futurs bacheliers reçoivent les réponses de leurs vœux pour leurs études supérieures. Dans son cas, elle souhaitait intégrer une classe préparatoire en économie à Rouen. Alors, avec d’autres élèves, elle s´est rendue sur le portail web dès 13 heures pour découvrir les résultats. Elle a pu valider ses choix d'orientation par la plate-forme en ligne Parcoursup.
Marisol heureuse :

"Tous mes voeux ont été acceptés. La prépa à Rouen que je voulais a été validée. Hourra !" 


Pour d’autres, les réponses sont moins satisfaisantes. Matthieu visait avant tout une école de commerce. Mais son voeu n’apparait pas dans les choix acceptés.

"Je suis déçu. Quatre voeux n'ont pas fonctionné. Je suis mitigé. J'attends de voir" 


Pour Mathilde, un seul de ses dix-sept choix a été retenu aujourd’hui. Elle est déçue : une formation au Havre, à laquelle elle ne s’attendait pas forcément.

"La formation n'était pas du tout ce que je voulais, en plus au Havre ! C'est une ville que je ne connais pas." 



Des voeux acceptés, en attente ou validés

Tout n’est perdu. Il y a les vœux acceptés, en attente ou refusés. Aujourd’hui, environ la moitié des demandes sera acceptée au niveau national. Jusqu’à la date du baccalauréat, tout peut encore bouger.
Denis Oltra  professeur principal Lycée Lama-Prévot se veut rassurant : 

"Le fait qu'il n'y ai pas un oui immédiat, ne veut pas dire que tout est fini. Il faut attendre que d'autres candidats acceptés eux, choisissent leur orientation définitivement. Cela peut venir dans les heures et les semaines qui viennent". 


Le reportage de Guyane la 1ère :


Reste à obtenir le baccalauréat 

En Guyane, plus de la moitié des élèves inscrits sur cette plate-forme d'orientation ont obtenu satisfaction. Reste aujourd'hui à obtenir le baccalauréat. Réponse dans un peu plus d'un mois. Le Recteur de Guyane, Alain Ayong le Kama, fait le point sur les dernières modalités. 
Le reportage de Guyane la 1ère : 


Publicité