Confinement : une période prospère pour le secteur de l'ameublement et de l'électroménager

économie cayenne
Le secteur de la vente de mobilier se porte bien
Le secteur de la vente de mobilier se porte bien ©Sébastien Laporte
Si la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, ou encore le monde de la culture connaissent des mois très difficiles, il en est tout autrement pour d’autres entreprises. Notamment dans le secteur de l’ameublement et de l’électroménager, où les affaires restent florissantes.
 
Live commercial : « Les gens ils investissent dans leur confort » Et « les gens » - comme dit cet agent commercial spécialisé dans l’ameublement - ont beaucoup acheté depuis le mois de mai. L’enseigne Mobilia par exemple a vu son chiffre d’affaire bondir de 10 à 20%. De quoi redonner le sourire à son gérant, Paul Lebhar :

Beaucoup de salons... les gens passent leur temps sur les salons pendant le confinement donc ils changent leur séjour, leur literie pour avoir un confort plus agréable durant ce confinement

 

Un bond dans l'électroménager

A croire que le meuble ne connait pas la crise. Les clients croisés dans les rayons font tous référence à un projet mûrement réfléchi, ou à un achat incontournable. Les hésitations sont rares. Les gens font des repérages et se lancent.
Certains magasins signalent un chiffre d’affaires encore plus important au rayon électroménager. C’est le cas de l’enseigne Conforama, gérée par Antoine Darjani, que vous avez certainement entendu ces derniers jours, puisqu’il est par ailleurs consul du Liban en Guyane.

Quand les gens restent chez eux, ils sont obligés de regarder la télé. C'était un peu difficile de voyager. Avec un peu d'économie, on change le lave linge, le réfrigérateur, le lave vaisselle et pourquoi pas un petit meuble...


Mais l’embellie s’atténue déjà, depuis le début du mois d’août. Une nouvelle reprise est attendue à partir de la rentrée.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live