Paul Dolianki affirme qu'il ignorait transporter de la drogue

faits divers
Douaniers Orly
Les douaniers d'Orly saisissent une valise qui contient 2kg de cocaïne ©La1ère
Interpellé à son arrivée samedi à Paris en possession de 2,5 kilos de cocaïne, le maire d'Apatou, Paul Dolianki affirme qu'il ignorait transporter cette drogue. Il aurait pris la valise pour rendre service à des amis affirme son avocat Me Patrick Lingibé.
Paul Dolianki affirme dans cette affaire de trafic de stupéfiant n'avoir fait que rendre service à des proches. La valise ne lui appartenait pas avance son avocat Me Patrick Lingibé, associé pour le relais dans l'hexagone à Me Avi Bitton. Le maire a pu joindre ses proches collaborateurs et aurait expliqué que la valise en question contenait des vêtements de femme, il s'en est rendu compte car il a acheté des bouteilles de rhum qu'il a rangé dans la valise afin de les offrir à Paris. La valise contenait pour 2,5 kilos de cocaïne de source judiciaire.


Rendez-vous au ministère


Vendredi soir il prenait son vol à l’aéroport Félix Eboué à Cayenne direction Paris pour y rencontrer l’un des conseillers techniques du ministre des Outre-mer ce lundi 17 août. Côté Medetom on confirme le rendez-vous alors que Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, est lui attendu le même jour sur l’île de la Réunion pour y traiter des questions de la gestion de la crise sanitaire et de la relance économique. Paul Dolianki, réélu pour un troisième mandat en mars dernier devait défendre ce lundi le financement d'infrastructures au bénéfice de sa commune en s'appuyant sur le dispositif du fond exceptionnel d’investissement. 


Les sénateurs se penchent sur le trafic de cocaïne


Pour rappel, le sénateur Antoine Karam, a proposé la création d’une mission sur le trafic de stupéfiant en provenance de la Guyane vers l'hexagone. Elle est sur pied depuis mai et doit rendre ses conclusions en septembre. Antoine Karam en est le rapporteur.
La garde à vue de l'élu se poursuit dans ce dossier suivi par le parquet de Créteil.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live