publicité

Pêche illégale : saisie de deux tapouilles surinamaises et d'une brésilienne à l'ouest et à l'est de la Guyane

Un navire brésilien pris en flagrant de pêche illégale dans les eaux territoriales françaises par la gendarmerie maritime, deux tapouilles surinamaises contrôlées sur la Counamama, cela s'est passé le 10 septembre dernier.

Arraisonnement d'une tapouille brésilienne © Préfecture
© Préfecture Arraisonnement d'une tapouille brésilienne
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Cette opération de lutte contre la pêche "INN" (Illégale, Non autorisée, Non déclarée) de la gendarmerie maritime a été conduite le 10 septembre sur deux fronts.


Déroutement d'un navire venant d'Oiapoque

L'arraisonnement du navire s'est fait à l'est des eaux territoriales françaises avec la VCSM Mahury de Cayenne. Le capitaine du bâtiment qui a déclaré venir d'Oiapoque a été mis en garde à vue, la cargaison et le matériel de pêche saisis.
 

Deux tapouilles surinamaises sur la Counama

A l'ouest , la VCSM Organabo basée à Kourou a procédé à un contrôle de pêche sur deux tapouilles surinamaises qui se trouvaient sur la Counamama, un affluent du fleuve Iracoubo. 18 km de filets ont été saisis, 2335 kg de poissons, 45 kg de vessies natatoires ont été détruits.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play