guyane
info locale

Pénurie de médecins annoncée à Oiapoque

monde
Oiapoque
La ville d'Oiapoque ©CL
Lassé des attaques du président brésilien Jair Bolsonaro, Cuba a annoncé le 14 novembre la fin de sa participation au programme "Plus de médecins". Oiapoque sera impactée. Tous les médecins des services de santé de la ville sont cubains. Ils devraient quitter la ville très bientôt.
 
73 médecins cubains devraient quitter l’Amapá suite à la décision du ministère de la Santé cubain de se retirer du programme « Mais Medicaos » au Brésil. À Oiapoque, 100% du Service public de santé est composé de médecins cubains : 6 en ville et deux autres en territoire amérindien.
La municipalité voit donc avec inquiétude la perte de ces professionnels. D’autant qu’elle n’a pas les moyens d’embaucher de nouveaux praticiens.

" Nous dépendons totalement du gouvernement fédéral qui décidera comment remédier à cette perte des médecins cubains : soit nous ferons appel à d’autres médecins étrangers, soit à des jeunes médecins brésiliens diplômés ", espère Esaú Macena, secrétaire d'Etat à la Santé d'Oiapoque.

La mairie oiapoquoise regrette que l'éloignement avec les grands centres urbains décourage les candidats.

"Un médecin ne va pas quitter la capitale pour travailler en zone rurale où le salaire est inférieur à la moyenne et le travail plus difficile", a ajouté Esaú Macena.


Une réunion d'urgence entre les représentants des secrétariats de santé

Sur les 73 professionnels de Mais Medicos, répartis dans l'Amapá, la majorité est affectée à Santana, avec 21 Cubains. La capitale de l’état Macapá compte, elle, six médecins.

Les représentants des secrétariats à la santé des villes concernés se sont réunis pour prendre des mesures collectives.

"Notre volontés est d’engager ici au Brésil ces médecins cubains qui travaillent aujourd’hui quotidiennement, à raison de 40 heures par semaine. En effet, il faudrait plus de 8 000 médecins brésiliens pour répondre aux besoins : est-ce possible ? Serons-nous capables de résoudre ce problème d’ici la fin de l'année? "a déclaré Marcel Menezes, président du Conseil des secrétariats municipaux de la santé d’Amapá

En cinq ans, près de 20 000 médecins cubains ont soigné plus de 113 millions de patients au Brésil. 8 332 médecins devraient faire leurs valises d’ici un mois. 28 millions de Brésiliens seraient privés d’assistance médicale du jour au lendemain.

Source Globo/ Rede Amazônica

 
Publicité