publicité

"Les Pépites du Fleuve" le documentaire de la réalisatrice Marie-Sandrine Bacoul sélectionné pour le festival Panafricain de Cannes

La Guyane était à l'honneur au dernier festival caraïbéen "Nouveaux regards" où la réalisatrice guyanaise Marie-Sandrine Bacoul a reçu deux prix avec son documentaire "Les Pépites du Fleuve". Un court métrage qui est maintenant sélectionné pour la seizième édition du festival panafricain de Cannes.

La réalisatrice Marie-Sandrine Bacoul © Charly Torres
© Charly Torres La réalisatrice Marie-Sandrine Bacoul
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Mention spéciale du jury média et prix du meilleur documentaire au dernier festival caraïbéen "Nouveaux regards". Une belle surprise pour la réalisatrice Marie-Sandrine Bacoul pour son film "Les Pépites du fleuve". Des récompenses, selon elle, qui lui ont été attribuées en réponse à :

"la sincérité, l'émotion qu'ont pu susciter les enfants, leur vie qui n'est pas connue en Guadeloupe, leurs rêves, leur détermination, leur humour... c'est un tout."

Ce film est le résultat d'une année passée sur le Haut Maroni à Grand-Santi où la réalisatrice a découvert une autre Guyane, une jeunesse qu'elle a eu envie de faire découvrir. Elle travaille déjà à un nouveau documentaire sur les Guyanais qui quittent tout pour aller en Ethiopie. 
La réalisatrice, même s'il elle ne vit pas encore de sont art, espère pouvoir réaliser de plus en plus de films et vise l'international. Les Pépites du Fleuve fait aussi partie de la sélection du festival panafricain de Cannes qui va se tenir du 17 au 21 avril à Cannes. Marie-Sandrine Bacoul espère s'y rendre avec son équipe et les jeunes du documentaire

Marie-Sandrine Bacoul invitée de Mayouri info
Marie-Sandrine Bacoul invitée de Mayouri info

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play