publicité

Pétrole : Le collectif SPOG appelle au boycott des stations Total à partir du 23 novembre

Le collectif SPOG (Stop pétrole offshore Guyane) a tenu une conférence de presse avec l'association Trop Violans. Ils demandent l'abandon du projet de forage offshore accordé à la société Total, exploration qui doit débuter au mois de janvier prochain au large de la Guyane. 
 

 

Banderole des opposants aux forages de pétrole au large des côtes de Guyane © J Helgoualch
© J Helgoualch Banderole des opposants aux forages de pétrole au large des côtes de Guyane
  • Roland Pidéri/MCT
  • Publié le , mis à jour le
Le SPOG réaffirme avec force son opposition à tout forage en Guyane. Le Stop offshore pétrole Guyane est un conglomérat d'opposants qui demande l'abandon immédiat du projet.
Il dénonce l'autorisation de forer au large de la Guyane, cinq puits exploratoires obtenue le 20 octobre par le groupe Total afin de déterminer les gisements de pétrole enfouis dans le sous-sol marin.
Un passe droit en totale contradiction avec l'accord de Paris et la loi Hulot dont les conséquences seront multiples selon le collectif appuyé par l'association Trop Violans.
Claire Albanési porte-parole du SPOG explique :

"Les forages à 150 km de nos côtes, c'est le risque d'une marée noire au large de la Guyane. C'est le risque de mettre en péril une filière économique comme la pêche"


Recours auprès de la commission nationale des débats publiques

Selon le SPOG, le projet de forage aurait recueilli plus de 99 % d'avis défavorables lors de l'enquête publique réalisée en août. Le collectif entend déposer un recours auprès de la commission nationale des débats publiques pour forcer Total à abandonner le projet. Parmi les personnes représentées,  la communauté amérindienne.
Louis Eric chef coutumier du village Kuwano à Kourou se justifie :

"Nous ne sommes pas contre l'évolution économique, nous ne revendiquons pas par intérêt. Notre principal intérêt est de revendiquer le bien être de la terre de nos ancêtres."


Le SPOG ( Stop pétrole offshore Guyane ) appelle à un boycott solidaire des stations-service de Total à partir de ce vendredi 23 novembre. Une action en vue d'obtenir l'abandon du projet des forages offshore en Guyane.
Le SPOG appelle au boycott des stations Total

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play