publicité

Philippe Alcide dit Clauzel conteste l’invalidation de sa liste

Philippe Alcide dit Clauzel saisit le Tribunal administratif pour contester l’invalidation de la liste « Artisans construisons notre avenir ». La Préfecture a rejeté sa liste hier, en invoquant  la parité non respectée. Le Président sortant conteste cette décision.

Philippe Alcide dit Clauzel, président de la Chambre des Métiers © guyane 1ère
© guyane 1ère Philippe Alcide dit Clauzel, président de la Chambre des Métiers
  • Marie-Claude Thébia
  • Publié le

Respect de la parité


Philippe Alcide dit Clauzel, s’est exprimé ce matin avec ses colistiers lors d’une conférence de presse. Hier à 18h, la Préfecture annonçait par voie de communiqué que sa liste « Artisans construisons notre avenir »  avait été rejetée. Le Président sortant  a aussitôt fait savoir qu’il saisissait le Tribunal administratif car, selon lui, les raisons invoquées ne sont pas valables. La parité est bien respectée affirme t-il et ce par groupe de trois.
Philippe Alcide dit Clauzel « Artisans construisons notre avenir » :

« On s’est réuni en cellule de crise hier soir .On a pris le décret concerné, celui du 15 Novembre 2017, on a vérifié, nous pensons avoir respecté la parité » 


En ordre de marche


Philippe Alcide dit Clauzel, conduit la liste «  Artisans construisons notre avenir» qui comprend trente huit noms. La campagne électorale a d’ores et déjà commencé. Les artisans ont jusqu’au 15 Décembre pour voter. 
Philippe Alcide dit Clauzel, « Artisans construisons notre avenir »

« Je dis qu’il y a un problème matériel, on a déposé un recours auprès du Tribunal administratif. Nous sommes sereins et en ordre de marche pour défendre les artisans de Guyane »


Un candidat de chaque sexe par groupe de trois


De son côté la Préfecture de la Région Guyane, rend public le texte de loi de référence qui stipule : « que les listes doivent vérifier que les groupes de trois successifs en partant du 2ème et 3ème candidat de la liste comprennent bien aussi un candidat de chaque sexe. Il ne peut y avoir plus de deux hommes ou 2 femmes successifs par groupe de trois ». Fin de citation.
Un texte qui a le mérite d’être clair, la parité doit être respectée au sein même du groupe de trois. Une interprétation de l’article 8 du code de l’artisanat, qui sera tranchée définitivement par le Tribunal administratif.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play