Plus de sécurité au lycée Balata de Matoury dès la rentrée assurent la mairie et la CACL

éducation
Réunion pour la sécurisation du lycée de Balata
©K.Constable

Les choses se concrétisent pour le lycée de Balata après le violent incident de la semaine dernière. Dès la rentrée les élèves devraient reprendre dans un climat plus serein et plus securisé. C’était l’objet de la réunion qui s'est tenue à la mairie de Matoury ce 15 février. 

Etaient présents à cette réunion pour la sécurité aux alentours et dans le lycée Balata : la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral, certains membres de l’équipe municipale de Matoury, le proviseur du lycée de Balata mais surtout des parents d’élèves et des représentants d’élèves. Il en va de la sécurité de cette jeunesse en plein apprentissage, c’est pour cela que des mesures fortes ont été annoncées. Lesquelles ?

Un éclairage aux abords du lycée, une vidéo surveillance, un personnel de médiation 


Eclairer les abords du lycée, l’obscurité favorise un climat d’insécurité, les travaux ont déjà commencé explique Ted Gaspard, élu municipal et communautaire à la ville de Matoury, référent du quartier Balata :

On va augmenter la durée, changer la minuterie pour pouvoir maintenir l'éclairage jusqu'à 7h. Nous sommes en période des pluies à 6h il fait toujours noir...


Des caméras pour le lycée Balata, le projet est en cours. Francesca FELIX, déléguée à la politique de la ville de Matoury et à la sécurité l'assure :

C'est déjà acté qu'il y ait une vidéo surveillance devant le lycée Balata.


Les chantiers sont multiples, les lieux d’agression sont nombreux, les menaces physiques et le racket au lycée de Balata ont même lieu à bord des bus scolaires mais les choses devraient rentrer dans l’ordre grâce notamment à du personnel dédié. Une vigilance supplémentaire se satisfait Ted Gaspard, élu municipal et communautaire à la ville de Matoury, référent du quartier Balata 

Les contrôleurs vont se déployer sur les arrêts problématiques. Nous avons fait le travail d'identification avec les élèves et aujourd'hui sur ces arrêts nous allons faire en sorte que les contrôleurs soient présents pour accompagner les élèves et faire un peu de médiation.

 

Des solutions qui rassurent parents et élèves


Sur ce point et sur tous les autres c’est une épine dans le pied des parents d’élèves que la mairie de Matoury commence à oter, notamment l’accès au gymnase, une barrière source d’intrusions actuellement souligne Tania Eugénie, parent d’élève et Pierre Courtiade, parent d’élève :

Les enfants sont effrayés. Cela fait 16 mois que la représentante nous dit que cela est récurent qu'ils abîment cette barrière mais il ne faut pas entendre la grève ... On espère avoir une date des travaux de la CTG... Il y a un gros travail qui a été fait tout au long de la semaine dernière qui se concrétise aujourd'hui, d'écoute et de réponses apportées par la mairie, maintenant il faut que les autres instances apportent aussi leur part de réponses.


Enfin les élèves eux aussi présents restent un peu plus sur leur garde tout en étant satifaits des premières réponses apportées.

Il faudra attendre la rentrée pour se rendre compte des avancées réelles obtenues pour le lycée de Balata.

Education : des propositions pour le lycée Balata.